Quand la seconde main responsable s’invite dans un centre commercial

Implantée au cœur du centre commercial de Bordeaux Lac, la boutique éphémère 100% récup fondée par l’organisation Ikos fait face à la consommation de masse. Focus sur cette symbolique forte et sa proposition d’un mode de shopping plus vert.


© Ikos

Décidée à offrir une nouvelle vie aux oubliés de nos armoires, telle est la mission de la boutique Ikos. Mais que peut-on trouver dans cette caverne d’Ali Baba bordelaise ?


Tout d'abord, vous aurez le choix parmi une large proposition d’articles de mode en association avec Ding Fring par Le Relais (des vêtements, de la maroquinerie, des accessoires et des chaussures). Il est impossible de ne pas y trouver chaussure à son pied et tout ça à des prix accessibles à tous.

La boutique propose également des produits culturels (livres, jeux de société, dvd, vinyles,cd) proposé par Le Livre Vert et des éléments de décoration avec l'Atelier D'éco Solidaire pour embellir son nid, dans lequel on passe beaucoup de temps en ce moment.


Dans le “temple de la consommation” qu'est le centre commercial, cette boutique sort du lot en proposant une nouvelle manière de se faire plaisir tout en étant responsable et en contribuant à une économie solidaire, locale et circulaire.

La boutique permet de mettre en lumière la surconsommation et la vie éphémère de ce que nous possédons. Dans le cadre d’un projet en discussion avec les villes de Bordeaux et Mérignac, Ikos souhaiterait réunir plusieurs espaces de recyclage bordelais dans un lieu commun. Ce village de réemploi comprendrait une galerie marchande, un centre de tri, une recyclerie créative ainsi qu'un pôle d’innovation.


Au-delà de l'achat, ce centre permettrait de prendre conscience de la façon dont sont fabriqués certains objets ainsi que le temps passé à leur création. En effet, des ateliers DIY autour du bricolage et de la réparation y seraient proposés, ce qui représente une opportunité d'acquisition de nouveaux savoirs-faire ainsi qu'une réflexion quant à la seconde vie que nous pourrions offrir nous-même à nos objets.

En résumé, il serait un lieu de rencontres et de sensibilisation à de nouvelles habitudes, plus saines pour la planète.


© Ikos
Le collectif se traduit par une somme d’individus, ce sont les petits gestes qui font bouger les choses, chaque geste est une victoire.

L’ambition d’Ikos avec le projet de village de réemploi est d’offrir une opportunité de travail dans le paysage local de Bordeaux, permettant de freiner la tendance massive à la délocalisation. Le cœur central du projet est d’ouvrir la réflexion sur nos achats et notre relation aux objets de façon ludique, suivre le cycle de vie de nos affaires, en faire ce que Marion, responsable chez Ikos, aime surnommer le “Futuroscope du réemploi" . Elle ajoute que “le collectif se traduit par une somme d’individus, ce sont les petits gestes qui font bouger les choses, chaque geste est une victoire”. Cela démontre que la clé d’un futur plus vert réside entre nos mains et que chacun d’entre nous peut avoir un impact sur la diminution de ses déchets en offrant un lendemain à ses objets.


Nous allons pouvoir profiter de la boutique Ikos jusqu’à fin avril et une installation définitive dans la galerie marchande pourrait même se profiler face aux retours positifs. Vous pouvez également soutenir le projet en vous inscrivant sur la liste de soutien.


Avec ses initiatives plus vertes le paysage de la Belle endormie risque d’avoir bonne mine.


Boutique éphémère Ikos

Centre commercial Aushopping Bordeaux Lac – Porte Saint-Emilion (tout de suite à gauche de l’entrée) – Avenue des 40 Journaux – 33300 Bordeaux. Du lundi au samedi de 9h30 à 20h30 (et les dimanches du mois de décembre de 9h30 à 19H).


Facebook | Instagram | Site Web

Khaula Benabderrahmane | 15.01.2021


0 commentaire

Posts récents

Voir tout