Avec Câblé!, la Fimeb décrypte les cultures électroniques

Mis à jour : janv. 16

Que l’on soit initié, teufeur invétéré, novice ou étranger au genre, les cultures électroniques semblent parfois brumeuses. Pour en démêler les subtilités, la Fimeb lance Cablé!, un podcast mensuel porté par différents acteurs de ce mouvement culturel dont le 1er épisode est d'ores et déjà disponible sur Spotify et Apple Music mais aussi sur Soundcloud et Deezer.


Depuis 2018, la Fimeb s’est fixée pour objectif de développer les cultures électroniques sur le territoire bordelais. Tristesse et désespoir, l’heure n’est plus à la fête pour le moment mais l’asso en profite pour développer de nouveaux projets. Cablé! est donc un podcast mensuel où l’on retrouve les coups de gueule, questionnements, théories et histoires de celles et ceux qui font partie de la grande famille de ce mouvement culturel et populaire.


Ce premier épisode d’une heure s’ouvre à Bordeaux avec la revue de presse de Laurent Bigarella, rédacteur en chef de Le Type et Akki.

Après un passage à Lyon avec Jérome Rigaux (de Super Daronne) qui interview Sentiments, boss de Light On Earth, c’est à Paris que l’on retrouve Marion Delpech.

La jeune activiste parisienne (PWFM, Act Right) souligne dans son billet d’humeur la tendance au “va travailler, consomme et rentre chez toi” instauré par la crise sanitaire et un climat politique franchement méprisant envers le monde de la nuit. Suite à ces douces paroles, on en apprend plus sur le downtempo ou le upbeat avant de retrouver Sylvain Pinot qui nous emmène à Bristol pour sa séquence “Scènes d’ailleurs”.


Le podcast se conclut sur une touche plus scientifique avec une interview menée par Jeanne-Sophie Fort (Les Siestes Electroniques) et Guillaume Heuguet, chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication et auteur de l’ouvrage à paraître “Youtube et les métamorphoses de la musique”.


Bref, Cablé! est l'œuvre de passionnés, amoureux du son, de la danse, de la fête. C’est un média de partage, d'apprentissage et de déclaration d’amour à ce mouvement d’affranchissement des codes.


Facebook - Podcast


Manon Cosson ⎮ 14/01/2021

0 commentaire