“Bientôt nous danserons”, la force de la fête en images

Dernière mise à jour : 13 avr.

Ce mois d'avril, en tant que programme associé du 31ème festival Itinéraires des Photographes Voyageurs, Photohaus débarque à Bordeaux ! Ce concept d'exposition photo, créé et porté par l'association ParisBerlin>fotogroup, fait fleurir dans notre ville un parcours d'expositions et rencontres, au fil des parcs, jardins et lieux culturels se prêtant au jeu. Parmi ces propositions, l'exposition « Bientôt nous danserons », de Laurent Laborie. Zoom sur cette ode à la fête en des temps incertains, visible à l'Hôtel de Ragueneau du 7 avril au 1er mai 2022.

© Laurent Laborie

Souvenez-vous, fin octobre 2020, alors que la fête dans nos vies était timidement revenue, l'annonce du deuxième confinement tombait. Un coup dur pour les férus de spectacle, de musique, de danse et de rencontres. Laurent Laborie, journaliste, commissaire d'exposition, et photographe passionné, est de ceux-là. À première vue, sale période pour celui qui immortalise la fête. Mais pas question de se laisser abattre, bien au contraire. Le deuxième confinement est le cadre de la conception et de la réalisation de la série photo « bientôt nous danserons ».

© Laurent Laborie

Toujours énigmatiques, dans un regard furtif et précis qui découpe les instants et les corps, les images nous montrent l'indéniable, inaltérable, inoubliable force de la fête, l’étrangeté de son absence, et la promesse de son retour. Dans le flottement si particulier d'une période inédite, « bientôt nous danserons » semble résonner comme un hymne, une invitation, un vif rappel de ce qui fait danser les cœurs.

© Laurent Laborie

Mais le phénomène festif, si singulier et difficilement descriptible, ne fascine pas que les fêtard.es et les artistes ; il est aussi un sujet de recherche sociologique sur lequel les universitaires se penchent. Parmi eux, Emmanuelle Lallement. Anthropologue, elle étudie la fête, et écrit, en des temps de pandémie où l'on tente non sans difficulté de distinguer l'essentiel du loisir, un texte intitulé « l'essence de la fête » (pourquoi la fête est essentielle).


Un livre éponyme a été fait de la série « Bientôt nous danserons », mêlant les photographies de Laurent Laborie au texte d'Emmanuelle Lallement, et vous pouvez le commander dès maintenant en cliquant simplement sur le lien.

L’exposition est visible à Bordeaux jusqu'au premier mai, faites-y donc un tour, et surtout que la fête soit avec vous !



“Bientôt nous danserons”, Exposition initiée et soutenue par ARTE à l’Hôtel de Ragueneau dans le cadre de la programmation FotoHaus Bordeaux 2022, programme associé du festival Itinéraire des photographes voyageurs.


Infos pratiques :

Du 7 avril au premier mai

Hôtel de Ragueneau,

71 rue du Loup 33000 Bordeaux

Du mercredi au vendredi : 14h-18h30

Samedi : 14-22h

Dimanche : 11-18h

+ d'infos


Instagram I Facebook

 

Léa Kuratlé-Simon ⎮07.04.2022