Bordelle, 3ème bal queer à la Salle des Fêtes du Grand Parc !

Dernière mise à jour : nov. 14

Après avoir enflammé la MAC 3 avec Chocolate Remix, le collectif Bordelle nous concocte son troisième bal queer, à la Salle des Fêtes du Grand Parc pour les 19 et 20 novembre prochains!

Alors que la pandémie frappait un mauvais coup en empêchant l’édition de l’année dernière, le bal queer de ce mois de novembre promet de nous réchauffer avec sa programmation…


Ouverture électrique : Lala&ce, Ascendant Vierge, Lola Wesh, Francky Gogo, Maison Éclose

Pour débuter ce week-end lumineux, la Salle des Fêtes du Grand Parc accueillera la rappeuse parisienne Lala&ce, son charisme et sa voix singulière. Avec un premier album, Everything Tasteful, dont les sonorités vrombissantes font voyager, de la mélancolie amoureuse aux punchlines clinquantes.

En suivant, la Bordelle a invité le duo montant de ce qu’on pourrait tenter de qualifier comme « gabber lyrique » (Trax) mais qui, finalement, mérite mieux qu’on l’écoute que de tenter (vainement) de catégoriser. Car ce sont bien la voix de Mathilde Fernandez et sa maîtrise impressionnante, alliée à la musicalité folle de Paul Seul, qui illustrent l’originalité d’Ascendant Vierge. Un seul conseil, donc : danser !


En parallèle de tout ça, les habitués auront le plaisir de retrouver Lola Wesh, diva-glamour-punk se jouant des limites de nos représentations, le tout saupoudré de délicatesse et de poésie.

Ce soir-là, on aura aussi le plaisir de retrouver Franky Gogo, artiste trans qui navigue entre médium chorégraphique (iel a notamment travaillé avec Thierry Thieu Niang par exemple) et musical (batteur.se de Bertrand Belin). Avec son projet personnel, Fast and Too Much, Franky Gogo nous offre des sonorités électroniques affirmées et engagées, un moment artistique saisissant.

Et parce qu’un bal queer bordelais sans les drag queens de la Maison Éclose n’en serait pas un, nos quatre créatures : Andrea Liqueer, Tiny Beast Prince, La Dech et Vicky Lips onduleront pour un nouveau show.

Tout comme les DJ du Collectif Bordelle, également aux platines pour ce soir d'ouverture.

© Maison Éclose

Samedi soir : Yelle, Bagarre, Familips

Au menu du jour, et à défaut de tomber en amour, le bal de samedi soir accueillera une artiste avec qui Feather a eu le plaisir de partager une interview lors de la sortie de son dernier album, L’ère du Verseau. Arrivant à la fin de leur tournée retardée et avant de s’atteler de nouveau à la composition, Yelle ouvrira le bal de ce samedi d’un million de paillettes.

Pour cette seconde soirée de bal, et parce que l’énergie d’une nuit en appelle une autre, le public peut sortir ses meilleures chaussures. Parce que ce sera Bagarre, l’énergie incommensurable qui se dégage de ses cinq membres et leur musique, qui viendront faire trembler la fosse de la Salle des Fêtes du Grand Parc.

Alors, prêts à en découdre avec le dancefloor ?


Enfin, et comme il se doit, le bal du samedi accueillera les créatures bordelaises du Collectif Drag Familips, incarné par Vicky Lips, Bergamote Lips, Elips et Prudence Lips ! Cette famille colorée fera son show, bercé à l’amour, prônant liberté et militantisme.

Ce troisième bal queer, très attendu, sonne comme une promesse de lâcher prise, une invitation à être soi et surtout, ensemble, se célébrer !

Bordelle ! Ça promet !



Évènement Facebook I Billetterie I Collectif Bordelle

Luna Salanave I 10.11.2021