On a rencontré Breakbot & Irfane lors de leur passage à Darwin

Le 24 Juin dernier, nous étions invité à rencontrer Breakbot et Irfane en plein Darwin avec Dj set et bière à la main, lors de leur passage Breakbot Vortex Darwin, Breakbot c'est celui qui nous a fait danser durant toute la dernière décennie tant sur Baby I'm Yours que sur Get Lost ou One Out Of Two et dernièrement sur Be Mine Tonight ! Vous n'étiez pas au courant? Rattrapez le temps perdu..


Alors Breakbot, Ifrane vous êtes le premier événement pour nous à Bordeaux, comment avez-vous appréhendé ce retour sur scène ?


Irfane : Ho je ne sais pas si on peut dire appréhender, on est ravis, on n'a jamais été aussi émoustillés par un gig en soit !

Breakbot : On est ravis de pouvoir retrouver et de reprendre un petit peu du service, ça fait 4 mois que l'on n'a pas joué devant un public, donc là, retrouver un peu des gens avec ce soleil ça fait du bien...

Irfane : J'pense que c'est le pluuuus grand lapse de temps sans jouer depuis qu'on se connait ouais..

Breakbot : et ça fait 10ans qu'on se connait, même 11! 11 ans, on s'est rencontré en 2009 pour Ed Banger Records, et j'avais invité Irfane à chanter sur Baby I'm Yours à l'époque, donc ouais ça fait maintenant 11ans qu'on collabore ensemble, on s'entend bien !!

Irfane : Des hauts des bas, on se perd pour mieux se retrouver c'est dur mais on s'accroche quoi.. haaha


On en parlera après l'interview si vous voulez les garçons, on fait aussi psychologues à nos heures perdues, si ça peut aider votre couple, on est là ! Mais du coup votre lien avec Bordeaux ? Car Ed Banger Ils sont souvent ici, on est fan en plus...


Breakbot : C'est vrai que Bordeaux est une des plus belles villes de France, on adore venir ici, un climat génial, une culture de l'art de vivre qui est assez exceptionnel et donc on apprend toujours un peu de ça avec un tempo un peu plus lent, prendre le temps de manger, de boire voir ses amis...

Irfane : Faire du vélo, marcher partout c'est cool aussi, le TRAMWAY !

En plus on a le soleil le beau temps ce soir...

Breakbot : ça ne pouvait pas être mieux franchement..

Irfane : Pour le lien avec Bordeaux, mine de rien c'est vrai qu'on a joué à l'Iboat, au Rocher de Palmer,

Breakbot : Le 4 Sans à l'époque ! ( Pour info c'est LE lieu emblématique de Bordeaux à l'époque ) L'époque du 4 Sans tout ça ne nous rajeunit pas, la première fois que je suis venu à Bordeaux c'était au 4 Sans, donc ouais...



On va rajeunir tout ça en parlant de Be Mine Tonight ! Le son sorti pendant le confinement, il y a EP, un album, un coffret en route ?


Breakbot : Effectivement ! J'ai sorti un morceau qui s'appelle Be Mine Tonight il y a quelques mois, le maxi va sortir en physique bientôt et donc il y a une face B qui s'appelle Translight qui sort sur Spotify et compagnie. C'est pour accompagner Be Mine Tonight. Avec Irfane on bosse sur des nouveaux morceaux là qui devraient sortir avant la fin de l'année mais on n'a pas encore de date par contre...

Vous avez bossé durant le confinement ou avant ?

Breakbot : Un peu de l'un, un peu de l'autre, on n'est pas les plus rapides du monde en terme de productivité, on n'a pas un rythme effréné, mais parfois il vaut mieux prendre le temps pour que personnellement ça soit un truc qui me plaise, on essaie de ne pas se mettre la pression, car ça sert pas à grand chose au final...



Du coup on y vient, on pose la question clichée mais qui nous intéresse vraiment; Vos inspirations! Savoir ce que vous écoutez, l'inspiration du dernier EP...


Irfane : Houla, nos inspirations... Je pense que c'est justement ce qui a façonné notre amitié, on s'est rendu compte qu'on avait pleins d'influences communes et comme on est féru de musique on a toujours adoré découvrir des trucs et se les partager que ce soit entre nous dans un premier temps et avec notre public dans un second temps.

Breakbot : C'est vrai qu'Irfane a cette manie aussi de collectionner les disques, depuis que je le connais il n'a pas arrêté d'acheter et acheter des vinyles partout où on allait dans le monde et maintenant il a une collection, enfin il avait déjà une collection quand je l'avais rencontré qui était très conséquente, et c'est vrai que ça fait toujours plaisir d'aller chez lui et découvrir des trucs qui viennent de Thaïlande, du Brésil, ouais il n'a pas arrêté de digger et découvrir pleins de choses et rafraîchir un peu la culture musicale.

Irfane : Mais nos influences sont plus diverses, on se retrouve dans pas mal de musiques de notre génération, de la génération de nos parents : Les Beatles, Stevie Wonder, en passant par Marvin Gaye, les Beach Boys, Elton John, très tourné vers le passé mais en même temps on adore découvrir des morceaux house, contemporain..

Breakbot : C'est vrai qu'on reste très ouvert à ce qu'il peut se passer en rap/ R'n'b , house

Irfane : Ouais ! Même si on le joue moins on adore quoi !!



Oui c'est ce qui permet de vous construire c'est génial. Du coup la soirée c'est Breakbot & friends, pourquoi avoir choisi ces amis là pour jouer ce soir

Breakbot : C'est l'un de nos plus vieux copains de label, c'est le graphiste d'Ed Banger, notre label, c'est celui qui a fait presque toutes les pochettes, près de 90% des pochettes c'est lui qui les a réalisé, voilà donc c'est un très bon copain, super DJ, ça nous fait plaisir d'être avec lui et passer du temps avec. C'est un peu un truc d'amitié..

Irfane : Ça tombait aussi sous le sens, c'est l'ouverture, il est artiste lui même il fait aussi de la photographie, il est très talentueux c'était logique que ce soit l'un de nos compères artistes

Breakbot: Puis ne nous mentons pas c'est surtout car c'est un très bon vivant hahaha, il nous a régalé dans le train en plus !



Yess ça dynamise l'arrivée c'est génial, alleeez, on ne vous embête pas plus, un petit mot pour Bordeaux avant la photo ?


Breakbot : On est super heureux que Darwin et Bordeaux aient autant évolué on est ravis de passer ce soir !



Facebook - Instagram

Manon Vincent / Océane Thomarat | 24.06.2020