Chasing Foxes : entretien sous le soleil

Le mois dernier on a interviewé Flavien, Alan et Antoine de Chasing Foxes, formation pop-rock angoumoisine, à l’occasion de la sortie de leur premier EP The Sun. Au programme : Britpop, quête artistique et fureur de vivre.

© Noémie Dubois

Une passion pour le rock anglais

« J’ai toujours été fan des Beatles » m’explique Flavien Delouche, frontman du groupe.

À l’origine, les membres de Chasing Foxes avait commencé à monter un cover band autour de reprises des Beatles et des Kinks :

« On a rencontré un pote qui nous a fait réécouter pas mal de rock anglais. Au fur et à mesure je me suis replongé dans ce que j’écoutais ado, du rock plutôt 90. Oasis, Blur, The Verve, et des groupes encore plus deep comme Kula Shaker…».


Alors la question se pose, qu’est ce que le rock insulaire a de si particulier ?


« Pour moi c’est les mélodies » déclare Alan.

« J’aime bien les thèmes abordés… Aujourd’hui on vit dans un gros revival 80 avec des sujets et ambiances très intimistes, très psychologiques. Nous on est plutôt sur des trucs énervés mais avec des good vibes. » me dit Flavien.


Une affirmation qu’on ne peut qu’approuver. Le premier EP de Chasing Foxes, The Sun

est une capsule de vitalité. Le rythme, les riffs et les chœurs créent une énergie qui n'est pas sans rappeler Stone Roses.

© Noémie Dubois

The Sun : histoire d’un EP


« Les deux premiers morceaux ont été faits en acoustique par Alan et moi, on ne les avait pas joués depuis 2 ans !

- Je lui ai dit que ce serait bien d’en faire un truc ! » se souviennent Alan et Flavien


Tous les membres participent à l’écriture et à la composition des morceaux en commun ou séparément. Un mode de création collaboratif qui participe sans doute de la richesse de l’EP. Après un an et demi de travail et un enregistrement raté, le groupe achève son œuvre dans un studio isolé à la campagne. Un peu comme Queen est allé enregistrer Bohemian Rhapsody aux Rockfield studios, perdu au Pays de Galle. Une belle expérience pour le groupe :

« Ça s’est vraiment bien passé entre nous. Même quand on n'est pas d’accord… On fait toujours tout ensemble et ça c’était cool. » confie Flavien.


Feel Good et Pop : la vie et ses excès


Alors en une phrase, The Sun c’est quoi ?

« Pop dans le sens plaisant, qui réveille qui fait du bien » me répond Alan.


Mais cet EP n’est pas léger pour autant, les trois musiciens en parlent avec passion (au point que je ne saurais retrouver qui a dit quoi) :


« On a voulu parler de la vie dans tout ce qu’elle comporte d’excès, on aime quand c’est radical en fait. Nos morceaux racontent des instants de vie. Ça peut être difficile d’ailleurs, le dernier morceau parle de nos soirées avec Alan quand ça n’allait pas forcément… Ce qui fait partie de la vie aussi !

Ouais dans tout ce que ça a de plus radical et de plus dur mais avec beaucoup d’espoir. Et faire des erreurs, des conneries, s’engueuler avec des potes, consommer des produits en trop grande quantité et se faire peur… Ça fait partie de la vie. L’idée c'est qu'il faut tirer du positif de tout ça, on apprend. »


Cette fulgurance, en effet, s’entend particulièrement (à mon sens) sur les morceaux Fire Roses et Bits and Pieces.


« Le fil rouge de l’EP, c’est l’intensité. » conclue Flavien « C’est pas que le monde est dur, c’est que la vie n’est pas facile » ajoute-t'il.


Finalement The Sun est un EP susceptible de parler à tout le monde à la sortie de 2 ans de restrictions. Pour reprendre le propos de Flavien :

« Tout le monde a partagé la même envie de revenir à la vie. On a tous compris que c’était dur sans les concerts, les soirées, les matchs de foot…»


Un avenir prometteur

Chasing Foxes est à mon sens un de ces groupes qui, face à l’adversité, nous prouve que l’art, en plus d’être salutaire, peut être accessible partout. Ces musiciens font preuve de réelle passion, et d’élan créatif :

« Je ne me vois pas faire autre chose, il y a tellement de choses qui ont été faites mais tellement de choses à faire encore, j’ai envie d’explorer…» conclut Flavien.

C’est tout ce qu’on leur souhaite, et plus encore.



Facebook I Instagram I Soundcloud

 

Maeva Gourbeyre ⎮ 20/06/2022