Plongez dans la Cité Frugès de Le Corbusier avec Archimuse !

Dernière mise à jour : 31 janv.

Archimuse, l’association étudiante de Bordeaux Montaigne revient avec un nouveau programme culturel pour février et décide de vous faire découvrir – ou redécouvrir – ce quartier moderne de Pessac devenu patrimoine mondial de l’Unesco en 2016. Fière de toujours vous présenter le patrimoine aquitain et surtout bordelais, là c’est certain : ce n’est pas n’importe lequel…

On connaît surtout notre Bordeaux majestueusement restauré avec ses pierres blondes, ses hauts plafonds, ses larges fenêtres et ses petits balcons d’acier d’où les Bordelais s’échangent un sourire. On est tous très fiers de cette architecture du « vieux bordeaux ». Cependant, les villes voisines de Bordeaux, tel que Pessac, sauront satisfaire votre curiosité sur l'architecture. Archimuse, l’association culturelle étudiante du master Professionnel « Patrimoine et Musées » de l'Université Bordeaux Montaigne, propose de redécouvrir avec vous une architecture moderne qui marche : La Cité Frugès réalisée par Le Corbusier. Selon l’un des propriétaires, « on vit très bien dans une maison de Le Corbusier, mieux que dans un immeuble bourgeois bordelais du XIXe siècle ».


En février, Archimuse vous invite alors à deux expositions : l’une se tiendra à l’Espace Saint-Rémi à Bordeaux du 28 janvier au 15 février tandis que l’autre se fera à la Cité Frugès elle-même à Pessac du 5 au 20 février. Vous partirez à la rencontre de ces différentes maisons de ce célèbre architecte, que vous connaissez sans doute, sous le nom de Le Corbusier. Le parcours est vivant, intéractif, la visite peut se faire seul.e ou en famille, en journée ou nocturne (uniquement le 11.02), guidée ou non et les enfants pourront découvrir la cité à travers un jeu de piste.

La première exposition se déroule comme une carte mentale et vous propose d’accéder à cette innovation architecturale par le biais de maquettes, de films ou encore d'œuvres empruntées à divers musées. Pour les plus curieux d’entre vous et si la première exposition vous a plu, vous pourrez vadrouiller et visiter la Cité en elle-même grâce à cette seconde exposition immersive.


Pour vous en donner un avant-goût, Le Corbusier et son commanditaire, l’industriel sucrier girondin Henry Frugès, ont inauguré en 1926 ce quartier moderne composé de sept maisons afin de déployer leur vision de ce que doit être une ville en transgressant les conventions et les savoir-faire de l’époque. Créées initialement pour les ouvriers, ces maisons uniques sont une véritable révolution ouvrière pour le monde de l’art et pour l’architecture des maisons modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui. Comme les écrivains réalistes du XIXème siècle se sont penchés sur la condition ouvrière dans leurs romans, Le Corbusier conçoit l’habitat ouvrier comme une oeuvre d’art à part entière et y déploie toutes ses idées novatrices (les toitures-terrasses, la construction modulaire polychrome et ses formes géométriques épurées). Il s’agissait alors de donner de l’avant-gardisme, de l’innovation, du confort, de la richesse (par le biais de l’art) à une classe que l’on considérait jusqu’alors que très peu.

© Fondation Le Corbusier ADAGP

Depuis 2016, ces maisons sont reconnues comme patrimoine mondial par l’Unesco et Archimuse se charge ainsi de les faire rayonner, de nous faire découvrir leur histoire, leur rénovation, leur construction ou encore leurs habitants d’hier et d’aujourd’hui. En somme, de nous révéler toutes leurs « Lignes de vie ».


On vous résume tout ça…

  • 28.01 au 15.02 : Exposition à l’Espace Saint-Rémi à Bordeaux autour de la Cité Frugès. Entrée gratuite de 11 à 18h (tous les jours sauf le lundi).

  • 05.02 au 20.02 : Exposition immersive au sein de la Cité Frugès.

Entrée gratuite de 11h à 18h.


Pour aller plus loin…

  • Conférence sur “Architecture du bonheur : La Cité Frugès - Le Corbusier, récit d’une utopie” présentés par Clémentine Cougnaud et Audrey Braussaud, intervenantes de l’association Archimuse. Le 25.01, de 19h30 à 20h30 au Parvis des archives de Bordeaux, rue Rotonde. Entrée gratuite sur réservation ici

Site Internet - Facebook - Instagram

 

Elise Colle-Luec I 23.01.2022