top of page

Dour festival : le plus gros festival belge a tout misé sur une affiche exceptionnelle

Après l’édition XXL historique de l’année dernière, marquant les retrouvailles avec les festivaliers (les chaises s’en souviennent), Dour revient cette année et compte bien ne pas faire dans la demi-mesure. Il y a quelques jours, Dour nous dévoilait enfin la programmation complète… Qui annonce un festival que vous n’êtes pas prêts d’oublier ;)

© CHANG MARTIN

La meilleure affiche électronique de l’histoire du festival !

Ce sont du 12 au 16 juillet 2023 que Dour vous donne rendez-vous pour le meilleur line-up électronique de son histoire.


Vous le savez, le festival est très reconnu pour ses line-up particulièrement électrisés et sa scène De Balzaal, le plus grand dancefloor du festival entouré par ses écrans massifs. Cette année, le festival accueille de nouveaux artistes internationaux tels que la superstar coréenne Peggy Gou, l'iconique duo allemand FJAAK ou bien encore nos français Anetha, Nico Moreno et VCL.

Ils pourront également compter sur la présence de Paul Kalkbrenner, Sara Landry, Héctor Oaks, Mall Grab, l’enfant prodige Trym, Boys Noize, Klangkuenstler, KI/KI, ØTTA, Cera Khin, Rebekah et les tant attendus allemands Brutalismus 3000.


14 ans après son unique et dernier passage au festival, le légendaire producteur Aphex Twin, pionnier de la braindance et de l’électronique mentale, livrera lui un show exceptionnel de closing de Dour le 16 Juillet sur La Last Arena.


Aux amateurs de headbang… Le festival dévoile une programmation Dubstep et Bass music aux petits oignons avec notamment Andy C, Hedex feat. MC Skywalker et Malaa qui rejoignent Rezz, Kill The Noise et Bru-C.


Vous vous dites : “Quel régal !” mais vous n’avez encore rien lu.

Dour et son amour du rap

Et oui… Cette année ENCORE, le festival propose des artistes incontournables de la scène rap. Le festival a déjà vu passer bien des noms : Niska, Laylow, Vald, Gazo, Le Juiice, Oboy, Dinos, Chilla, Jazzy Bazz ou encore Josman.


Cette année, trois poids lourds du rap français seront présents, à savoir : Damso, Lomepal et Orelsan.

Damso fera son grand retour à Dour dimanche 16 juillet pour une date exclusive en Belgique. À Dour comme à la maison, Lomepal, l’incontournable dramaturge du rap français viendra présenter son troisième album “Mauvais Ordre” ! Orelsan, le grand enfant du rap par excellence prendra lui aussi les commandes de la Last Arena et offrira comme à son habitude, un show unique pour clôturer votre samedi.


À leurs côtés : Tiakola, Yung Lean, So La Lune, PLK, Zola, Slimka seront également présents pour offrir à Dour la pépite du rap.

Le Dub Corner et ses sons du monde

Pour beaucoup, Dour Festival représente un coup de projecteur sur les têtes d’affiche de demain, les musiques de niche et met un point d’honneur sur l’éclectisme.


Amoureux·ses de reggae, UK steppa, rub a dub, digital ou encore jungle vous voilà servi·es ! Les kilowatts des soundsystems de Legal Shot et Blackboard Jungle accueilleront sur le Dub Corner de Dour Festival le meilleur du dub, du reggae, et de la jungle en provenance du Royaume-Uni, de Jamaïque, du Brésil, du Portugal et de France avec entre autres Congo Natty, Iration Steppas, Feminine Hi-Fi, O.B.F., Vanzo ou Vivian Jones.


Après un passage enflammé en 2022, Biga*Ranx réitérera l’exploit cette année sur la scène reggae de Dour Festival. Stand High Patrol signera aussi un retour attendu tandis que la sensation dancehall française Blaiz Fayah fera ses débuts au festival.


Cette année, Dour met en valeur les nouveaux noms de la scène reggaeton portée par Tokischa ou la DJ madrilène TOCCORORO, le kuduro de Pongo, la force montante de la batida Vanyfox, le dynamisme et l’émergence de la scène musicale nationale et des dizaines d’artistes belges derrière lesquel·les tout un pays est soudé : High Hi, Eosine, eugene, Zouzibabe, Ada Oda, GUTTI, Lander & Adriaan, Blck Mamba ou SPACEBABYMADCHA.

© Celine Bregand

La nouvelle scène : le Garage

Cette année, une nouvelle scène fera son apparition : LE GARAGE et ça va trembler !

Dour accueillera le nouveau petit sanctuaire de 1000 places dédié aux guitares. Envie d’headbanger, de pogoter, d’écouter du rock, du metal, de l’indus, de la cold wave, du garage, du sludge ou encore du punk ? Le Garage est fait pour vous !


On commencera le jeudi avec une journée metal hardcore avec le cyberpunk des Toulousains de Punish Yourself ainsi que le grand retour à Dour Festival du groupe français Tagada Jones. On continue la programmation avec les américains métalleux Attila, le groupe thrown, héritiers de la nouvelle génération d’un heavy metal énervé tout comme Do or Die ! Les Portugais de Devil In Me donneront le ton avec leur musique punk hardcore survoltée tout comme les Anversois de Fatal Move qui comptent bien conquérir le cœur des festivalier·es à coups de guitares électriques et de lyrics écrasant·es dans un registre bien hardcore.


Vous aurez compris l’idée… Le garage accueillera le gratin des artistes survoltés avec Lebanon Hanover, Show Me the Body, STAKE, les Bruxellois prometteurs de Black Mirrors, Lethvm, la trashpop de Stakattak, les gantois de Wiegedood et le metal de Wyatt E.


Sans compter sur le groupe Hangman’s Chair, les Lambrini Girls, Omni Selassi les performances rock psyché des Psychotic Monks, le punk hardcore des Birds in Row, les mélodies entêtantes de Structures et la shoegaze noise de Stuffed Foxes, The Clockworks, le punk 80’s halluciné des Dame Area, KEG le porte étendard de la nouvelle scène rock made in UK et KLAKMATRAK et son mélange techno et punk hardcore viendront également mettre un joyeux bordel au Garage.

Alors, prêts à tenter l'expérience Dour ?


Infos pratiques

Du 12 au 16 juillet 2023

La billetterie c'est par ici

Rue d'Elouges, Dour, Belgium, 7370

#dour2023


Site Internet - Facebook - Instagram

 

Nolween Fons I 31.03.2023

210 vues
bottom of page