Essonne en scène : le festival qui nous met du baume au cœur (et aux oreilles !)

En ces temps difficiles, il a été impossible de pouvoir se réjouir de voir de la musique en live, et ça nous a beaucoup manqué. Alors le fait que le festival « Essonne en scène » soit maintenu est la meilleure nouvelle qui pouvait arriver ! Le festival organisé par les Francofolies qui devait se tenir les 26, 27 et 28 juin derniers se tiendra finalement les 4, 5 et 6 septembre en plein cœur du domaine départemental de Chamarande. 3 jours de pur plaisir, celui de pouvoir revibrer sur de la musique live, et tout ça à même pas une heure de Paris !


Pour fêter la culture ensemble, rien de plus féérique que le cadre du domaine départemental de Chamarande. La singularité du lieu nous donne déjà envie de dire « oui » sans connaître le reste. De la verdure à perte de vue, un château du XVIIème siècle au style Louis XIII, des buffets d’eau, des étangs, de nombreuses sculptures, on comprend donc mieux pourquoi l’espace patrimonial a été labellisé « jardin remarquable ». Un véritable paysage impressionniste pour capter les derniers rayons de l’été en berçant ses oreilles.

Le festival Essonne en Scène est un véritable rendez-vous culturel pour tous les amateurs de découvertes. Entre concerts d’artistes français, expositions d’art contemporain et expérience gastronomique du terroir local : il y a de quoi satisfaire tout le monde !


Et quelle programmation musicale ! Parlons-en !

Le festival a choisi de mettre la crème de la musique française en avant, et on est ravis !


Pour ceux présents le vendredi 4 septembre, vous aurez la chance de voir :

- Christophe Maé : véritable icône de la chanson française, l’artiste s’est imposé au début des années 2000 avec des hits comme « on s’attache », « c’est ma terre » ou encore « tombé sous le charme ». Son dernier album en date nommé « La vie d’artiste » est sorti l’année dernière. Et on sait déjà que vous êtes en train de fredonner…

- Alma Forrer : âgée de seulement 27 ans, la jeune artiste française aux influences américaines et folk a su se faire une place dans le monde de la chanson française. Après deux EPs sortis respectivement en 2014, puis en 2015, elle sort son troisième EP en 2019 « L’année du loup » qui nous conquis. Connue pour ses collaborations avec des artistes comme Pomme, Renan Luce, Vianney, ou encore Benjamin Biolay, sa douce voix ne pourra que vous séduire.

- Boy Racer : le dernier EP de Boy Racer « Métropolitaine » est sorti le 3 mai 2019 et au menu : des sonorités groovy, des paroles aux français enveloppant, et en bonus les délicates voix de Imani Griffon, Noemi Leneman et Calypso.

- FØR : la voix de Nico, celle d’Anna, des instrumentales folk, un EP intitulé “Is this all we have left to you?” également sorti en 2019, voilà comment décrire FØR.

- Mah Damba : voix iconique du Mali, Mah Damba perpétue la tradition des griots à travers sa musique, et notamment à travers son dernier album « Hakili Kele ».

- TURFU : changement radical d’ambiance avec le duo composé de Raphaël Decoster à l’accordéon et Matthieu Souchet à la batterie qui proposent une musique électronique influencée par la trance et qui vous donnera envie de bouger.

Et le samedi 5 septembre alors ?

- Roméo Elvis : rappeur belge à succès, Roméo est vite devenu une figure incontestable du rap actuel. Après deux EPs en 2013 et 2014, il s’est véritablement créé un nom en 2016 avec son EP « Morale » en collaboration avec le Motel. Deux albums plus tard, intitulés « Morale 2 » et « Chocolat » (sorti en 2019), Roméo enchaîne les tournées et les collaborations avec des artistes comme Hamza, Damso, Caballero ou encore M ! Son dernier EP en date « Maison » date de 2020, titre faisant référence aux durs mois de confinement que l’on a dû passer chez soi.



- Therapie TAXI : groupe français mélangeant la pop, le rock ou encore le hip-hop, Therapie TAXI a fait exploser la scène française avec ses paroles crues et son air désinvolte. 1 EP et 3 albums ont suffi aux groupes pour que tout le monde ait leur nom sur la bouche et pour faire pleuvoir les récompenses.

- Aloïse Sauvage : chanteuse, circassienne, multi-instrumentiste, danseuse, actrice... Aloïse est multi-casquette et réussi dans tout ! Après son EP « Jimy » sorti en 2019, l’artiste triomphe avec son album « Dévorantes » sorti fin février de cette année qui lui permettra même d’être qualifiée dans la catégorie « Révélation Scène » aux Victoires de la Musique.



- Carole Pelé : rapper, chanter, parler : Carole Pelé sait le faire mieux que personne. À travers sa musique, Carole Pelé livre ses doutes, ses espoirs et ses révoltes.

- Dandyguel : connu pour être le champion de France en improvisation End of the Weak en 2012, l’artiste a même représenté la France au championnat du monde à New York. Véritable showman, Dandyguel a sorti 4 albums dont le dernier en date « Histoires vraies » est sorti cette année. Influencé par le jazz, le funk et la bossa-nova, l’artiste a tout pour mettre le feu sur scène.

- Global Network : Global Network c’est le projet en commun de deux copains de lycée, Nils et Loris, qui décident de s’unir pour créer de la musique électronique-pop dont eux seuls ont le secret. Leur premier EP « Cool Moments » est sorti en mai dernier et promet d’en faire bouger plus d’un.

Le dimanche 6 septembre termine le festival en beauté puisque vous pourrez admirer en live :

- -M- : on ne présente même plus Matthieu Chedid, dit M, qui reste encore aujourd’hui l’artiste le plus récompensé aux Victoires de la musique. Impossible de ne pas connaître « Qui de nous deux ? », « Je dis Aime » ou encore « Grand petit con ». Ses concerts sont toujours des moments époustouflants, et ce n’est pas pour rien qu’en 2019 il remporte l’Etoile du Parisien dans la catégorie « meilleur concert ».



- Voyou : seul sur scène avec ses machines et sa trompette, Thibaud Vanhooland de son vrai nom constitue déjà le nouveau phénomène de la pop française. Une pop électro insouciante dont on ne se lasse pas. Après un EP qui lui a valu la consécration ultime, son premier album « Les Bruits de la Ville » est sorti l’année dernière lui permettant d’enchaîner les concerts et les festivals.

- KO KO MO : les trois syllabes qui ont décoiffé le rock. Ce duo de rockeurs aux tonalités explosives a sorti son dernier album « Lemon Twins » l’année dernière, et cela nous rappelle vivement les très connu Royal Blood. Du rock comme on en aime, c’est ce qui a permis au duo de faire des dates aux quatre coins du monde.



- Cheshire : anciennement RQM2, les jeunes musiciens sont devenues Cheshire en accueillant un nouveau musicien. C’est avec leur style pop-rock que le groupe a pris de l’ampleur et a même remporté le dispositif Première Scène mis en place par Rock en Seine. Quoi qu’il en soit, ils sont bien décidés à mettre le feu sur scène.

- Ghinza : Le groupe, formé de 4 jeunes essonniens, est à l’origine du Rock’n’Ramen, à mi-chemin entre l’esthétique japonaise et un look décontracté. Et au programme sur scène : beaucoup d’énergie, c’est ce qu’ils promettent. Ils viennent d’ailleurs de collecter la somme nécessaire pour créer leur EP, et on attend de voir ce que cela va donner…



Et qu’en est-il de la programmation artistique ?


Pour couronner son festival, quoi de mieux que la figure artistique majeure de la seconde moitié du XXè siècle : Ben, le pionnier du mouvement Fluxus en Europe, avec son exposition « Être libre ». Bien connu pour ses peintures mais surtout pour ses écritures aux phrases courtes qui interrogent la vie, Ben est à la fois philosophe, nouveau penseur de l’art et véritable provocateur. Et c’est au cœur du domaine départemental de Chamarande que seront rassemblées plus de 400 de ses œuvres, issues pour la plupart de ses collections personnelles, mais aussi de ses collections particulières. Cette exposition est donc un bon moyen de s’interroger sur notre condition, notre temps et notre société à travers les yeux de Ben.

Vous aussi vous sentez comme une envie pressante de danser maintenant ? On se retrouve là-bas dans ce cas !



Infos Pratiques

38 rue du Commandant Arnoux,

91730 Chamarande

> Event

> Billetterie


Facebook I Site internet

Mélina Grégoire I 17.08.2020