• Feather

Festival Jazz In Marciac

Cette 41ème édition du fameux festival Jazz In Marciac a été lancé vendredi 27 Juillet 2018.

Pendant près de 15 jours ce petit village gersois vit au rythme de la musique, que ce soit sur la scène du off sur la place du village ou au détour des rues, la musique est présente partout.



La programmation éclectique du répertoire jazz et ses dérivés permet de satisfaire les goûts et envies musicales d’un large public.

La scène principale de l’emblématique chapiteau accueille des artistes de renommée internationale, tout en laissant la place à de jeunes musiciens comme le montre cette soirée d’ouverture où la jeune trompettiste Lucienne Renaudin Vary ouvre les festivités suivi du parrain du festival, Wynton Marsalis aux côtés d’Ibrahim Maalouf avec une création en exclusivité pour Jazz in Marciac !


Le pianiste Brad Mehldau nous offre ensuite un moment envoûtant au piano avec son trio : la rencontre entre le sax tenor de Joe Lovano et la trompette de Dave Douglas autour de leurs compositions. Ces géants du jazz proposent une session rythmique forte mettant en avant leurs talents musicaux.


Joe Lovano

Puis, Cory Henry, que certains connaissent par le groupe de jazz fusion Snarky Puppy, et son groupe les Funk Apostles met le feu au chapiteau. Dès le 3ème morceau le public est debout et danse sur la reprise de Stayin’ Alive. Enchaînement de morceaux funk, accompagné de deux choristes et de ses musiciens, le public en redemande !


Cory Henry

Suivi par Marcus Miller, qui enchante la salle par son talent et ce beau moment d’émotion où il évoque le décès de son père et son lien avec la musique. Personne ne veut que ce moment musical ne s’arrête. Marcus Miller invite Cory Henry sur le rappel, avec une reprise endiablée de Come Together ! Une soirée funk festive !


Marcus Miller

Hugh Coltman, le chanteur aux allures de crooner, nous délivre un jeu de scène dynamique pour un concert très New Orleans, (certainement pour l’occasion du tricentenaire de la New Orleans). Selon les morceaux, il nous fait naviguer entre le swing, le rhythm’n blues et des moments plus envoûtants avec ballades. Il a su faire le show pour le plus grand plaisir du public.


Hugh Coltman

Wynton Marsalis revient par la suite en famille et met son père à l’honneur au piano, aux côtés de son frère Branford Marsalis au saxophone, avec lequel il nous offre une discussion musicale rythmée !

Place à Mélanie de Biasio, flutiste et chanteuse belge, qui prend le relais pour un concert poétique et introspectif. Une performance très intimiste et minimaliste.


Mélanie De Biaso

Viendra par la suite, Gregory Porter, chanteur soul'n’jazz avec un projet autour de Nat King Cole, une de ses principales influences musicales.


Mais le festival n’est pas fini ! Encore plein de concerts merveilleux à venir découvrir !



Facebook I Site internet

Astrid Van der Waren I 05/08/2018

© Astrid Van der Waren

51 vues