Joris Delacroix, interview flash


Au fil de ces dernières années, le DJ et producteur Joris Delacroix a su s’imposer au sein de la nouvelle scène électronique française. En effet, sa techno mélodique a bien trouvé sa place au sein du public français. Aujourd'hui, elle fait même de lui l'un des producteurs à suivre absolument. À l'occasion de sa venue à l'Iboat le mois dernier, Joris Delacroix a eu la gentillesse de prendre quelques minutes pour répondre à nos questions entre deux sets.


© Be Yeah

Mis à part quelques live et remix, Joris Delacroix s’est fait plutôt discret jusqu’en 2017 où il dévoile son nouveau titre Start the engine. Faisant office de teasing pour la sortie de son prochain album prévu en 2018, le morceau est acclamé par la presse et par le public. Les fans attendent patiemment la suite.



Ce titre signe-t-il ton retour ?

Joris : Moi je ne le vois pas comme un retour car je ne me suis jamais arrêté. J’ai peut-être été plus discret au niveau sorties mais je n’ai pas arrêté de tourner. D’ailleurs c’est ça que cet album raconte, les rencontres avec les gens lors de soirées, des concerts etc…


2018 est là. Tu sors ton album intitulé Night Visions. On sent beaucoup plus de finesse dans les mélodies, plus de maturité. As-tu changé ta façon de travailler ?

Oui la façon de bosser a un peu évolué. Je me suis mis à travailler avec d’autres gens pour ce qui concerne la post-production et le mixage (c’est mon ami Wielki qui s’en occupe) et j’ai pas mal planché sur des façons différentes de construire les morceaux ainsi que le travail sur les voix.



Merci à Joris Delacroix pour ce court mais intéressant moment passé avec lui. On se retrouve très vite sur les dancefloors !


Facebook - Twitter - Instagram

Milan Blondel I 04/11/2018