top of page

La Caserne de la Benauge : un nouvel avenir pour ce Monument Historique

Vous etes peut-être déjà passé devant sans vous en rendre compte mais la Caserne des pompiers de la Benauge n'a rien d'un batiment comme les autres. Ce bâtiment coloré que l’on retrouve sur notre droite lorsque l’on traverse le Pont de pierre traverse les époques. Emblème d'une nouvelle volonté architecturale pour Bordeaux, zoom sur ce Monument Historique.

© Ainhoa Aranoa Gastaminza

Il se situe exactement à l’angle du quai Deschamps et de la rue de la Benauge. Il fut édifié entre 1950 et 1954 dans une architecture très osée pour l’époque, par les architectes Claude Ferret, Adrien Courtois et Yves Salier.


En 1954, pour la première fois, un bâtiment en rupture avec les formes du passé est introduit dans la ville de Bordeaux qui était marquée par l’esthétique du XVIIIème siècle. Le Corbusier était déjà intervenu pour la création de la Cité Frugès à Pessac mais le projet fut mal reçu par les habitants et reste assez éloigné du centre-ville de Bordeaux. En revanche Claude Ferret a osé imposer un bâtiment face aux quais et aux quartiers anciens de Bordeaux. Ce face à face avec la ville ancienne révèle la volonté de proposer une architecture nouvelle et un mode de vie moderne.

© Ainhoa Aranoa Gastaminza


.Les valeurs plastiques du bâtiment sont très fortes pour l’époque et sont des témoins des réflexions menées par les architectes modernes du XXème siècle, notamment des théories de Le Corbusier et de l’Ecole du Bauhaus avec cet intérêt marqué pour la lisibilité et le fonctionnalisme.


Afin de garantir une circulation efficace au sein de l’édifice, plusieurs corps de bâtiments indépendants s’organisent sur 5 étages autour d’une cour centrale. La structure est un décor à part entière : on retrouve des formes géométriques pures, une façade ouverte, un toit terrasse, des pilotis et le traitement des ouvertures est hiérarchisé. Tous ces éléments donnent une allure rigoureuse et esthétique au bâtiment sans oublier les couleurs primaires qui mettent en évidence ses volumes.


Depuis 2014, le bâtiment est classé Monument Historique.

© Jean-Jacques Saubi

Aujourd’hui la vie de ce bâtiment va prendre un tournant. Il est prévu que la caserne ferme pour l’été 2023. En effet, l’édifice est devenu trop petit pour accueillir les 300 pompiers qui la fréquentent. Une nouvelle caserne a commencé à être édifiée à quelques mètres de l’actuel bâtiment. Ce déménagement va marquer la fin d’une époque, d’un lieu où de nombreuses familles ont vécu.

© Ainhoa Aranoa Gastaminza

Le réaménagement de la caserne de la Benauge a été confié à Bordeaux Métropole et c’est le projet de l’atelier d’architectes Atelier Ferret qui a été retenu. Cet atelier est tenu par Pierre et Venezia Ferret descendant de Claude Ferret.

 

Ainhoa Aranoa Gastaminza I 15.01.2023

112 vues
bottom of page