• Feather

Last Train, celui qu'il ne faut pas louper !

Mis à jour : 17 sept 2019

Jean-Noël, Julien, Timothée et Antoine sont 4 jeunes musiciens qui se rencontrent dans la cour du collège et composent leurs premiers morceaux par simple plaisir, pour amuser les copains. Allant de bar en bar en Alsace d’où ils sont originaires, ils continuent de faire connaître leur musique et leur voix sous le nom de Last Train mettant en lumière un rock bourré de talent.


Last Train © Boby Allin

Last Train est avant tout une histoire d’amitié, celle-ci se retrouve dans leur

musique par l’existence simultanée des notes brutes du rock, et d’une douceur

élaborée, construite et réfléchie comme quand « on joue très fort et que tout

s’effondre après » nous raconte Jean-Noël Scherrer.


Leur rock n’a de cesse de grandir avec de nombreux concerts en Europe, puis aux

Etats-unis et en Asie. Durant cette tournée mondiale, deux Ep voient le jour : The

Holy Family en 2015 et Fragile en 2016 .


Last Train © Boby Allin


Leur talent est indéniable : ils ont fait les premières parties de Johnny Hallyday,

Muse et Placebo, ils remportent le prix des Inouïs du printemps de Bourges en

2015, ils sont Lauréat du Fair en 2016, ils remplissent le bataclan en 2017..



Last Train s’est construit en live, devant son public. En tournant les pages d’un

calendrier noir de dates, et en continuant sans arrêt d’augmenter les kilomètres de

leur compteur, c’est sur une aire d’autoroute qu’ils signent leur premier album

« Weathering » en 2017, comme saisis par l’urgence de produire.





Ainsi le trait de leur voyage inscrit leur cri dans l’histoire longue et sinueuse du

rock. Les Inrockuptibles affirment d’ailleurs qu’ils « redorent le blason du rock

tricolore »

Comme la route soulève souvent l’intervention divine pour noircir les pages d’une

prose sacrée et naturelle, c’est en se laissant avoir par le paysage qui défile qu’ils

esquissent les dimensions et ornementations de la magie qui s’écoule de leur

dernier album.



« The Big Picture », sorti le 13 septembre 2019, sera donc la grande image qu’ils se

seront laissés le droit d’entreprendre, en prenant du recul pour qu’on les entende.


Et si leur musique parlait plus fort que l’écho de leur coeur perdu dans le décor?

Leur miroir renvoie des notes qui se perdent comme pour se faire entendre.


Ils seront au Krakatoa le 24 octobre ! Et dans l'impatience.. bonne écoute !



Site internet I Facebook I Instagram

Margaux Parrieus I 16.09.2019


40 vues