Le Carré-Colonne soutient les artistes

“À cour, à jardin, au balcon” : la Scène nationale du Carré-Colonnes ne compte pas laisser la crise sanitaire signer l’agonie du spectacle vivant et ouvre ses espaces dès le 6 juin à 10 compagnies néo-aquitaines.

Carré-Colonnes

Avec une jauge réduite à 1000 puis à 100 personnes, les lieux culturels ont été parmi les premiers à faire les frais de cette crise inédite. Des salles de spectacle fermées, c’est autant d’artistes qui sont dans l’incapacité de se produire, l’interruption des travaux de créations ainsi que des résidences.

En tant que Scène nationale, le Carré-Colonnes a à coeur de mener sa mission de soutien à la création et a donc naturellement imaginé un dispositif pour continuer à accueillir les artistes. Malheureusement, il n’est pas question pour le moment de reprendre les représentations, alors pour patienter, la Scène nationale met ses espaces (scènes, studios, espaces de création) ainsi que ses équipes à la disposition de dix compagnies néo-aquitaines. L’objectif étant d'apporter un soutien logistique, financier et artistique autour de 3 axes :

  • Recherche : avec deux nouvelles compagnies associées (Compagnies Volubilis et Opéra Pagaï), le Carré-Colonne compte bien imaginer et bâtir le futur du spectacle vivant autour des questions que soulève cette période inédite.


© Compagnie Hors Série

Et pour préserver ce lien essentiel avec les spectateurs, les artistes présents se produiront du 6 juin au 25 juillet sur les balcons respectifs du Carré et des Colonnes afin d’offrir aux chalands des marchés de Saint-Médard et de Blanquefort, un salut, une improvisation selon les inspirations.

Peut-être serez-vous parmi les chanceux à admirer ces temps suspendus en attendant de pouvoir revivre le plaisir d’une représentation ?


Site web - Facebook - Instagram

Manon Cosson I 12.05.2020


31 vues