Le Dream Nation : le retour fracassant du plus gros festival électro de France

Dernière mise à jour : 18 août

Depuis 9 ans, le Dream Nation Festival est l’événement de rentrée des amateurs de musiques électroniques à Paris. Après deux ans de dormance, il est de retour les 16 et 17 septembre, armé d’une programmation riche et éclectique : Feather éclaire pour vous la facette sombre du line-up?

© Aurélien Papa

Comme chaque année depuis 2013, le Dream Nation Festival clôture la saison estivale dans une aventure musicale au sein même de Paris, l’occasion pour les plus endurants de poursuivre le marathon de l’été, ou pour les retardataires de profiter d’un événement massif qui se suffit à lui seul.


En effet, le Dream Nation est LE rendez-vous incontournable de la culture électro et de ses attributs traditionnels : son, lumières, décors, spectacles et autres performances viendront se fédérer dans le vaste complexe de 30 000 m2 du Parc des Expositions du Bourget.


Au programme, pas moins de 60 artistes de renom performeront autour de 3 scènes plein air pimpées à souhait.

Près de 30 000 festivaliers sont attendus pour cette neuvième édition qui s’annonce haute en couleurs. Le Dream Nation met à l’honneur l’ensemble la musique électronique (house, techno, hard techno, progressive, trance, dubstep, drum and bass…) dans un but : que chaque festivalier y trouve son compte. Il invite aussi d’autres formes d’art à se joindre à la fête : circassiens, danseurs et autres performeurs seront de la partie.

Comme il est impossible de passer en revue toute la programmation, si diversifiée, nous avons choisi de vous concocter un florilège des trois artistes incontournables qui contenteront les amateurs de techno et hard techno , dont il nous a paru que le genre était bien promu dans ce line-up si riche.

© Aurélien Papa

- I Hate Models - 16/09 (Techno Stage)

Le mystérieux prodige de la techno française est convié le vendredi soir et nous avons fort à penser que son nom dans le line-up rassemblera une bonne partie des flexeurs franciliens. Bien connu dans le milieu et en pleine expansion, il navigue au sein de son label Disco Inferno entre techno mélodique et rave. Après le Hangar FL, l’Initial et Le Little Festival, nous retournerons encore et encore broyer le noir de ses sets d’une sombreure à chaque fois différente.


- Louisahhh - 16/09 (Techno Stage)

DJ et chanteuse, Louisahhh a réussi à renouveler, plusieurs dizaines d’années après, le genre , en l’associant de manière innovante aux beats techno actuels. Eminente précurseur du genre techno, elle a su se faire un nom au sein des scènes BDSM et féministes parisiennes, propulsée par Brodinski. Petite protégée des programmateurs de l’Iboat à Bordeaux, elle nous a déjà offert des lives fracassants et nous sommes impatients de la voir performer sur une scène aussi massive que celle du Dream Nation.


- Rebeka Warrior17/09 (Techno to hard stage)

Figure emblématique du groupe SEXY SUSHI, Mansfield.TYA et KOMPROMAT, Rebeka Warrior est l’artiste dont il faut noter l’heure de passage samedi. La reine des milieux queer et infatigable de la débauche et l’immoralité nous offre en solo des sets singuliers post-apocalyptiques, noirs et acides comme on les aime.

© Manuelle Boulanger

Naturellement, cette anthologie n’est pas exhaustive au genre. Vous retrouverez aussi Manu le Malin, Vitalic, Félicie et d’autres. C’est sans compter sur une vaste programmation trance (Gonzi, Mandragora, Blastoyz, Astrix…) et drum and bass (Modestep, Funtcase, Pendulum…).

La programmation dans son intégralité et la billetterie sont à retrouver sur le site du festival.

Infos pratiques :

Electronic Music Festival - OPEN AIR

16 | 17 Sept 2022

PARC DES EXPOSITIONS PARIS LE BOURGET

Carrefour Charles Lindbergh

93350 Le Bourget

20h00-06h00

Facebook | Instagram | Site internet | Billetterie

 

Zeina Kovacs | 10.08.2022