Le Petit Théâtre : plus petit théâtre de Bordeaux


Eric Sanson, comédien passionné, est le propriétaire du petit théâtre depuis 16 ans. Lieu intimiste, le Petit Théâtre, situé au cœur du quartier des Chartrons, dispose de 40 places où sont essentiellement présentées des pièces et créations d’auteurs adaptées d’écrivains tels que Voltaire, Baudelaire, Louis-Ferdinand Céline, Descartes ou encore Oscar Wilde.



Comédien depuis 31 ans, il décide à 40 ans de ne se consacrer qu’au théâtre avec pour préoccupation de savoir s’il a bien servi le texte de l’auteur. Ce théâtre a été créé par passion et comme le dit Eric Sanson, on ne fait pas de théâtre si on n’est pas passionné !


"La seule chose que je regrette est que les gens ne sortent pas assez au théâtre !"


Ce sont les mêmes comédiens qui se produisent dans cette salle, il préfère privilégier le lieu et a toujours besoin d’un espace pour travailler. Pour 3 mois de représentation, il y a 8 mois de travail préparatoire en amont, mais il a le plaisir de se produire avec d’autres comédiens notamment avec la pièce Et l’homme créa Dieu avec Jean-Pierre Gauffre, humoriste qui passe tous les matins sur France Bleu et qui a écrit cette histoire.



La pièce se déroule il y a plusieurs dizaines de milliers d’années et raconte la vie de deux homo sapiens, un jeune adolescent et un vieux sage. Leur vie est rythmée par la chasse et la cueillette mais surtout par les nombreuses incantations à faire au préalable. Il faut trouver une solution pour palier à cette paresse et trouver une entité qui regrouperait toutes ces incantations en une seule. Un nom va lui être donner : Dieu, définition invérifiable de l’entité unique.


Actuellement, Eric Sanson incarne Casanova, l'adaptation de la pièce de Jean-François Lhérété, un personnage complexe, hédoniste, libertin et pétillant à la fois. L’éternel vivant, grand aventurier qui déjà en 1750, voyageait dans toute l’Europe. Il va rencontrer les plus grands et être invité dans toutes les cours grâce à son bagou.

« Chaque jour de ma vie, je saisis au plus vif la plénitude infinie de l’instant. Je sacrifie toute ma fantaisie pour m’affranchir du pas de l’univers, rendre léger ce qui est pesant, conquérir la grâce, élever des digues contre l’ennui, contre le vide, contre la vulgarité du vide, brûler, disperser sans calculer, sans prévoir… (…) »

Casanova c’est ça ! Le passé ne l’intéresse pas, le futur, il s’en fiche complètement, seul le moment présent compte.



Quelque chose de fort : ce personnage est exempt de préjugés. Essayez simplement de fonctionner une journée sans préjugés… C’est un exercice compliqué !

« Chaque fois que nous sommes dans les préjugés, nous sommes dans nos propres ténèbres. Sortir des préjugés c’est entrer dans la lumière. »


Casanova était quelqu’un qui à compris ce que signifie vivre. Eric Sanson raconte ce personnage qui lui évoque ses racines vénitiennes et girondines et nous offre avec passion et générosité quelques extraits de ce Casanova à ne pas manquer ! Représentation jusqu’au 30 mars.


À suivre dans la programmation, La 8ème couleur Eric Sanson va jouer avec Yves Harte. Il s’agit d’une pièce qui parle de toreros gitans et qui explique ce métier. Mais nous n’en disons pas plus pour le moment !

Les jeudis, vendredis et samedis, au Petit Théâtre, 10 rue du Faubourg des Arts, Bordeaux.


Infos Pratiques :

Tram B, arrêt Chartrons


Facebook


Astrid Van Der Waren I 28/03/19