Les journées européennes du patrimoine Dès l’aube par Organ’phantom

En septembre, Organphantom redonne vie au palais Gallien à l’occasion des journées du patrimoine. Une rentrée sous le signe de la réflexion culturelle et temporelle, dont on a voulu vous en dire plus.


Mais qu’est ce que la notion patrimoine ?


C’est l’une des interrogations qui se cache derrière la performance d’Organ’phantom. Stricto sensu, le terme patrimoine désigne un leg matériel ou non transmis par un ancêtre. La notion de patrimoine culturel quant à elle prend des nuances plus subtiles.

Le palais Gallien, vestige du Bordeaux gallo-romain, a longtemps été abandonné, et même détruit au fil des siècles.

Le 18 septembre 2020, l’association culturelle Organ’phantom investit les ruines de l’ancienne arène dans une performance de vidéo-mapping et de musique électronique : Dès l’aube.

Dès l’aube, c’est une réflexion sonore et esthétique sur le temps qui passe. Une succession de tableaux contemplatifs mettra en lumière les différents états du palais Gallien face aux outrages du temps.

Pablo Gracias

Une mise en scène signée Organ’phantom et Echowired


Organ’phantom, collectif d’artistes et diffuseurs d’art numérique, n’en est pas à son coup d’essai. Depuis sa création en 2008, l’association s’est activement impliquée dans le tissu culturel bordelais par la production de spectacles de musique électronique sur toute l'agglomération. Elle est à l’origine du festival Echo à venir (inauguré en 2012) et participe à la démocratisation de l'éducation artistique par le biais d’ateliers d'éveil électronique depuis 2018.


Les visuels produits par le collectif seront accompagnés à la harpe avec Marie-Emmanuelle Allant Dupuys membre de l’Ensemble Pro Musica (spécialisé dans la musique de chambre) et l'Ensemble de musiques nouvelles de Bordeaux (musique contemporaine).

Une entracte sonore sera proposée par le duo bordelais Echowired. Composé d’Anton Bvds et Guillaume Pujol, le duo excelle dans l’usage du synthé analogique, de l’enregistreur à bandes ou encore du field recording. L’empreinte mélodique de ces deux mécanos du son oscille entre noise, architecture sonore et electronica.

Le tout dans une scénographie signée Marie Rambaud, créatrice de la dernière scéno Climax.

Dès l'aube c'est un dialogue un peu futuriste entre présent et passé, à l'image de la notion de patrimoine. Une conversation importante en ces temps incertains pour la culture et les arts.

Ainsi, Organphantom fera ce 18 septembre honneur aux conseils de Pierre Jolio :


“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.”

Infos Pratiques

> Event

Gratuit sur place

Facebook I Site internet I Instagram

Maeva Gourbeyre I 13.08.2020