Little Festival 2022 : retour immersif d’une expérience océane

Dernière mise à jour : 6 sept.

Feather s’est rendu pour vous au Little Festival du 3 au 7 août dernier à Seignosse. Nous vous narrons aujourd’hui le récit d’une de ces soirées éclectiques.

© Zeina Kovacs

Après avoir passé une journée entière sur la magnifique plage de Seignosse, à surfer ou simplement profiter de la température idéale de l’eau en ce début du mois d’août, vous vous rendez sur un lieu où tous les fêtards de la côte sud-atlantique se retrouvent pour profiter d’un moment hors du temps.


La peau encore salée et rougie par le soleil, vous sirotez votre rosé frais au rythme d’une scène en plein-air sur cette même plage.


Vous ne le savez pas encore, euphorisé par l’air marin et les effluves de mojito, aveuglé par un coucher de soleil éclatant et les chemises multicolores de la horde de festivaliers, mais cette soirée pourtant déjà bien entamée finira tard.


La disparition du soleil dans les abysses de l’océan annonce un moment important, comme un gong silencieux. La musique dehors se tait. La scène intérieure du Tube ouvre ses portes. La salle, pourtant vaste, se remplit rapidement de tous ces vacanciers, locaux et saisonniers venus de toute la côte pour ne former qu’une assemblée impatiente devant les basses massives qui l’entourent.


Vous vous levez de votre transat, agrippez votre gobelet encore plein (ouf !) et vous engouffrez dans ce vortex endiablé.

© Zeina Kovacs

Les heures qui suivent sont indescriptibles. Les artistes de renom se succèdent aux platines comme un bal progressif ponctué d’un jeu de lumières incroyable. Lasers et techno se confondent et laissent éveillés vos sens pendant un temps qui paraît à la fois infini mais si bref une fois la soirée terminée.


Il est déjà 4 heures du matin mais vous n'en avez pas conscience. Cette même foule ressort de ce lieu magique, la nostalgie vous gagne alors.


En sortant du Tube, deux options s’offrent à vous : rentrer ou continuer ce bal salé sur la plage avec une partie de l’assemblée.

© Zeina Kovacs

Vous levez les yeux rapidement. Votre regard est finalement aspiré pendant plusieurs minutes par les étoiles que seules les plages océanes ne peuvent dévoiler en si grand nombre. Les rôles s’inversent, ce sont les constellations qui vous fixent impatiemment. Vous choisissez la deuxième option.


Après plusieurs heures de danse au bord de l’eau, ces mêmes étoiles qui vous paraissaient si puissantes s’effacent peu à peu sous le lever de l’astre suprême qui vous a quitté quelques heures plus tôt. Les premiers rayons, sortis de derrière la dune où vous êtes allongé, scintillent sur l’océan.


Ces vagues vous berceront pour la journée. Vous pensez déjà à la soirée suivante en vous endormant sur le sable.


Merci au Little Festival pour cette expérience exceptionnelle. A l’année prochaine.


InstagramFacebookSite internet

 

Zeina Kovacs ⎮ 03/09/2022