top of page

Mars signé HANGAR FL !

Premier mois du printemps, Mars accueille le soleil qui commence à repointer chaudement le bout de son nez. Les terrasses bordelaises sont de nouveau prises d’assaut, les pigeons roucoulent à nos fenêtres en cette saison des amours et la programmation de notre cher Hangar FL ressemble à un bouquet de soirées bien colorées.

© Tornadaw

3 mars — FROM 2

On commence par une soirée de sons arc-en-ciel puisque vous serez invités à écouter de la Techno jusqu’à de la Hard Trance animé par des artistes bordelaises comme la charmante Sawas et la belle Hortense (qui sera aussi présente le 24 février au One percent à la Victoire) mais aussi DJ Ruines qui alterne entre Bordeaux et Marseille, artiste protéiforme qui n’a cessera de vous étonner par sa diversité ainsi que Rübben, co-fondateur de Déviance club, un média indépendant qui souhaite valoriser la culture underground.


Une petite soirée qui se promet riche en découverte et en sensation à seulement 5€ pour le moment à la billetterie !


4 mars — LA Q-NU : Queer Night Unchained (2e édition)

De belles créatures viendront enflammer le Hangar FL pour la deuxième fois. Ainsi, le Hangar FL accueille son espace à la Maisondela, une maison de drag créatures bordelaises créée en 2022 qui a su se faire remarquer par ses défilés de performances et de curiosités. Le show promet d’être « dantesque » et vous êtes invités à sortir votre meilleure veste à paillette et votre make-up le plus extravagant, en tout cas à vous habiller « sans barrières ni oeillères » pour reprendre les mots de Maisondela. Des artistes hors du commun tels que De La Saboté.e, De La Beuhchaire, La Syphilis, Gonora La Grave… prônent une liberté des plus festives.


La billetterie c'est par ici

10 mars — INSANE TOUR

Une phrase de Nietzsche inspira ce festival implanté à Apt dans le Vaucluse : « Those who dance are considered INSANE by those who can’t hear the music ». Le Hangar FL souhaite mettre à l’honneur ce grand festival en accueillant des artistes que vous retrouverez tel que Mandragora et Nure x gris. Un mois de mars qui se déguise en été…


11 mars — NOWHERE

Une soirée qui promet d’être aussi déjantée que le film Nowhere (1997) de Gregg Araki : punk et décadent, de quoi accompagner ces terribles giboulées de mars. Vous y trouverez le lyonnais Basswell qui vous ramènera dans ces années 90 où les raves étaient à leur apogée ainsi que Vinka Wydro et sa techno taillée pour la rave. La fameuse ØTTA sera aussi de la partie, elle oscille entre l’industriel et la hardcore et se produit déjà dans les clubs internationaux. Bours? considéré par Electronews comme « la révélation hard et fast techno parisienne » enchantera le Hangar FL de ces édits surprenants mêlant techno et acid. Ainsi, la soirée promet d’être à la fois « agressive et mélodique » comme se définit le dj Krl Mx. Une nuit qui prône le nulle part mais qui vous emmènera partout ailleurs…


17 mars — ROCKMIND (2e édition)

Le Hangar FL dévoile son deuxième visage… Si on connaît bien sa facette électronique, le Hangar FL nous surprend merveilleusement avec son nouveau concept de soirée pour les amoureux du rock, métal et punk. Si certains soutiennent que le rock n’roll est en train de mourir, le Hangar FL semble vouloir contester cette affirmation : l’ère du Rock retrouve une place d’or sur la scène bordelaise grâce au Hangar FL avec des artistes d’exception tel que ORDER89, un groupe de quatre garçons qui construisent leur disque au grès de leurs impulsions individuelles (post-punk, techno, voire même flamenco) pour un rendu époustouflant d’un mélange de tout plein de choses. FLYMEON (reconnu par les médias comme Trax magazine) lancera aussi du lourd avec son mélange de techno et de guitare électronique. Vous y retrouverez aussi K-O qui a participé à la première soirée rock du Hangar FL ainsi qu’ACID SHRIMP, très actif sur la scène rock bordelaise.

Pour couronner le tout, le Hangar Fl accueillera aussi des créateurs très rock n’roll comme IZNOGRILLZ, le dentiste du rock avec ses armatures métalliques au côté de SACRE et ses sublimes bijoux de dents, ou encore le tatoueur TOUPIK et les percings de MANON.


18 mars — SKULLCORE

Une soirée qui va faire fureur au vu des places qui défilent… Les retardataires habituels ont intérêt à se dépêcher car le Hangar FL prévoit que ce sera « la plus grosse soirée hardcore de l’année ». Mars compte bien se terminer en beauté, avril n’a qu’à bien se tenir car la barre est déjà très haute avec des têtes d’affiche comme Dr Peacock et Da Mouth of Madness sans compter le néerlandais PARTYRAISER, un roi de la hardecore qui fera taper du pied n’importe quel gabber. Le duo italien THE SICKEST SQUAD sera aussi de la partie, ils ont été présents dans un tas d’événements néerlandais pour leur talentueuse frenchore. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises : vous retrouverez METAMORPH et les kicks de ce nouveau visage, dénommé GVBX, ne vous décevrons en aucun cas !


24 mars – ACIDCORE

Comme tous les mois, l’ACIDCORE est au rendez-vous avec le duo SUBWAY SHAMANS, composé de Mr Gasmask et Epidemie qui répandront leurs vibes acid et hardcore. AXYOM teintera la soirée acid par ses teintes de trance et de bass music, fidèle à son style old school. UTK est la dernière tête de cette nuit monstrueusement acidifiée à découvrir au Hangar FL si vous ne l’avez pas déjà entendu en rave.

25 mars — CONTROL

La CONTROL incontrôlable fait son retour au mois de mars avec le berlinois KLANGKUENSTLER (annoncé au Dour festival 2023), un grand athlète de la scène industrielle contemporaine au côté de la tunisienne CERA KHIN (présente aussi à Dour) qui fait tout autant fureur sur la scène techno à Berlin dont les performances sur scène sont époustouflantes. La touche rave allemande se poursuit avec JASAÏ, dj bordelais cependant, vous reconnaîtrez néanmoins des touches allemandes sur sa techno pure et minimaliste. Le Hangar FL semble vouloir nous plonger dans une ambiance berlinoise dont chacun de vous à toujours rêver de connaître. B(erlin) & B(ordeaux) plus que jamais rapprochés.



 

Elise Colle-Luec I 22.02.2023

544 vues

Comments


bottom of page