Retour sur Mezerg, de passage à Bordeaux grâce à l’association Allez les Filles

Dernière mise à jour : sept. 3

C’était le samedi 7 août que l’artiste Mezerg, d’origine bordelaise, a mis le feu sur la scène de l’événement estival : Relâche, branche spécialisée de Allez les filles. La diversité du public, aussi bien générationnelle que culturelle en a fait un moment d’hybridation des influences, à l’effigie de sa musique. Réellement qualifiée d'« électro hybride », sa musique est liée à une inventivité stimulée en permanence, par les sonorités qui entoure l’artiste à la sensorialité ultrasensible.

© Mezerg

Il s’auto nomine musicien bricoleur, étant avant tout un pianiste mêlant un esprit complètement barré, impulsé par les caissons aux sonorités urbaines des musiques électroniques... Son univers est hors des conventions.

Le son épuré des instruments acoustiques tel que le piano ou la batterie s'imbrique parfaitement aux kicks raisonnant dans les musiques électroniques, pourtant impulsées par ses pieds sur de grands caissons de basses.

Suant, presque en transe et affichant un sourire aussi grand que son talent, l’artiste touche à tout est un des nouveaux phénomènes en totale connexion avec son public. Il se dit joueur de « piano boom boom », fédérateur des amateurs de concerts et de l’univers du clubbing.

© Mezerg

Fou et ambitieux, ce génie de la techno acoustique aime se mettre en scène dans des vidéos toujours plus farfelues qui ont fait aujourd'hui plusieurs fois le tour du monde. Virtuose à l’esprit punk capable de passer du ragtime au classique qu’il télescope à des beats techno ou trans, Mezerg crée une mixture qui démange n’importe quel personne qui aime bouger. Il a su faire un bel assemblage de ses acquis auprès du conservatoire de Bordeaux, l’influence indéniable de l'électro-balkane et mettre du boom boom dans l’acoustique.

Solo et complexe dans son rapport à la musique électronique, ses créations sont dénuées de machine. Sauvage et désorganisé, ce drôle d’urluberlu oscille entre des apparitions dans le tram et des périples de piano-stop (très bien conté sur l’article de Mix Mag).


Son univers loufoque et dérisoire a été joyeusement célébré au square Dom Bedos, offrant un cadre magnifique autour de l’église de Sainte-Croix parfaitement mise en lumière.

© Allez Les Filles

L’association d’évènementiel musical Allez les filles, établie depuis 25 ans, est à l’origine de cette belle soirée.

Amplement reconnue depuis l’organisation de son festival Relâche, l’équipe de l’association voit son activité s’étendre à de nouvelles formes, s’adaptant aux attentes des publics, acteurs sociaux et institutionnels de la ville. La team espère retrouver rapidement ses adeptes et reconduire son projet chéri, le festival Relâche, plus motivé que jamais à faire danser tout le monde !


Facebook Allez Les Filles I Facebook Mezerg I Site Internet Mezerg

Louise Levallois I 27.08.21