Motel Tapes… Un EP qui nous fait voyager

Motels Tapes” est le dernier EP de Florian, alias Darta La, sorti le 17 mai dernier. Ce jeune artiste landais est à la tête de plusieurs projets artistiques : acteur, animateur radio chez Wave Radio Hossegor, créateur du label Abricot chaud, musicien dans plusieurs groupes (Titanic Bombe Gas, E Darta), DJ résident à L’escargot (Seignosse), auteur et compositeur. Par ses voyages riches en Amérique, Florian va nous parler de son parcours et de son dernier EP aux aspects Blues Folk Americana.


© Marine Machado

Bonjour Florian, avant de créer l'EP "Motels Tapes" et le projet Darta La, pouvez-vous nous parler de votre tout premier EP "Glad" sortie en 2015 ?

Bonjour ! J’ai toujours enregistré des morceaux de musique sur mon ordinateur depuis le début du collège mais je n’avais jamais enregistré d’EP ou d’album. “Glad” était un exercice pour me prouver que j’étais capable de réaliser l’intégralité d’un EP c’est à dire : écrire, enregistrer tous les instruments (même avec un home studio rudimentaire), inviter des musiciens à jouer sur certains morceaux, concevoir la pochette, réaliser des clips, monter un label (Abricot Chaud) pour le sortir en CD.


Lors de votre voyage à Los Angeles vous avez joué pour des artistes talentueux tels que Billy Changer ou Lilly Waters. Qu'est-ce que ça vous a apporté humainement et musicalement ?

Avant ce voyage j’étais parti deux fois aux USA pour filmer un groupe Native June sur deux de leurs tournées, j’ai eu envie de revenir pour y trouver un groupe. J’ai choisi de partir une nouvelle fois aux USA pour intégrer une scène locale, rester assez longtemps dans une même ville pour prendre des habitudes, comprendre la dynamique des groupes locaux, m’imprégner de la mentalité. J’ai eu la chance d’intégrer ces deux groupes rapidement grâce à Keveen Baudouin, un musicien français qui vit là-bas depuis une dizaine d’années, et jouer dans des clubs comme The Echo ou The Hi Hat ou encore partir dans l’Idaho pour jouer au Treefort Music Fest. C’était très stimulant d’aller écouter des concerts tous les soirs, de découvrir de nouveaux groupes chaque semaine et de côtoyer ce que je suivais déjà, car nous répétions dans les mêmes studios que ceux de Ty Segall, Thee Oh Sees, Together Pangea


© Marine Machado

"Motels Tapes" est le dernier album sortie le 17 mai par le label "1 EP par jour records". Quel est votre rapport avec ce label ?

J’adore l’idée ! Ça permet d’écouter beaucoup de choses différentes ! Tant dans le fond que dans la forme. Ce label m’a motivé à produire de la musique et cela de manière rapide (8 EP en tout: 3 de Titanic Bombe Gas mon autre groupe et 5 de Darta La).


Concernant l'EP de 5 titres, quel a été votre rôle dans sa composition ? Travaillez-vous seul ou en équipe ?

Je travaille tout seul pour la composition. Pour l’écriture aussi, même si je fais corriger mon anglais sur certains de mes textes par mes amis d’Outre Atlantique. Pour l’enregistrement j’ai été aidé par Julien Bordenave, qui a assuré les parties batterie.


Cette légèreté musicale et cette voix cassée et douce à la fois est portée par des jolis textes en anglais. Pourquoi ce choix de raconter en anglais et non en français ? D'où est venue l'inspiration ?

J’aime écrire en anglais car j’écoute beaucoup de groupes qui chantent en anglais. J’écris aussi en français, mais pas sur cet EP. L’inspiration vient de ce que je vis, ce que je vois, et ce que j’imagine. Ça vient en fonction des humeurs. Parfois les idées de texte me viennent après une idée de clip. Je me demande ce que les images veulent dire et j’écris.


© Marine Machado

Concernant le clip "Motels Lights" racontez-nous sa création et présentez-nous l'équipe. Est-il en lien avec votre voyage à Los Angeles ?

J’ai tout fait tout seul à partir d’images de plusieurs voyages aux USA. Certains plans sont juste des photos d’iPhone qui enregistre 2s de vidéos pour pouvoir modifier le moment de la photo. J’avais juste fait des photos de luminaires de motels durant mon dernier voyage en Floride avec ma copine en janvier 2020. Je trouvais certains noms d’établissements drôle et j’aimais la couleur des néons. Et en voyage comme en tournée, les motels sont notre quotidien. J’ai voulu en faire un clip.


Malgré le confinement est-ce qu'il y a un espoir d'entendre cet album reposant sur scène ?

Je participe au Hickey Fest version live stream “Tales Of The Eel River”, c’est un festival de musique californien. Pour ce qui est d’une scène avec du public, nous allons certainement jouer quelques concerts près de chez moi.



Pour terminer avez-vous d'autres projets dont vous aimeriez parler ?

Vous pouvez surveiller mon autre groupe Titanic Bombe Gas. Nous préparons la sortie de notre premier album.


Merci pour cette découverte enrichissante Florian.


Instagram - Facebook - Youtube - Bandcamp - Soundcloud



Manon Vincent I 01.06.2020