Rencontre avec Fred Nevché, pour la parution de son album “The Unreal story of Lou Reed”

Le 30 avril dernier, les créativités bouillonnantes de 6 artistes; portées par Fred Nevché et French 79, aussi bien musiciens que poètes, romanciers ou performeurs, ont livré une matière d’une densité sans nom. C’est dans un climat d’enfermement total, que cette petite tribu à œuvrée pour nous porter vers leur réflexion. Que reste-t-il de l’esprit transgressif de Lou Reed? Entre subversion et impertinence, qu’en est-il de la mémoire du personnage qui a si longtemps dénoncé et hurlé en musique ce qui dérange..?

© Lafaced

Unreal car imaginé, conçu sous le format d’un journal de bord imaginaire, porté par la voix et la perception de Fred Nevché, ce conte musical transperce de plein fouet le personnage et l’histoire de ce dernier. Le poète-interprète nous livre ce qu’il comprend et ressent de Lou Reed, étoile du rock au fond emprunt d’une grande humilité. Cherchant à détourner le flou créé par la façon d'être de la star, chaque morceau nous arrache de cette identité brouillée par le mépris et cherche à retranscrire la sensibilité de l’artiste aussi purement, voire parfois crûment profond, que malicieusement.

Nous voilà les tripes sur la table.


Cette notion est abordée au travers du travail du personnage de Lou Reed, puisant son arrogance dans ses traumatismes personnels. Cette froideur le maintient en vie et lui permet d'offrir au grand public une vision très claire de ce que l’on ne voulait pas montrer: le monde de la nuit, les trans, la liberté, la folie, ses inspirations ou encore sa vision des médias et des politiques d’époques… Personnalité complexe, souvent insupportable voire violente, chaque détails de Lou témoignent d’une frénésie brûlante interne; aussi bien émotionnelle qu’intellectuelle.

Les six artistes, unis par l’intermédiaire de Fred Nevché, ont pris le parti de célébrer cet élan dans un album aux vibrations perçantes et hors du temps.

Le projet est né par hasard, suite à la commande spontanée de la directrice du festival Le goût des autres. Après avoir assistée à la représentation du spectacle de Fred Nevché Shooting stars (fantasme d’une rencontre entre Lou Reed, Kurt Cobain et Marilyn Monroe), elle le pousse à s’atteler à la puissance du personnage de Lou Reed, en lui offrant une liberté artistique totale.

L’idée de créer son journal imaginaire à émergé dans l’esprit du poète, se présentant alors comme le médium le plus digne pour tenter de concevoir une retranscription imaginaire de l’intimité psychique du personnage. Suite à sa rencontre avec Simon Henner, aka French 79, pour lequel il tari des éloges pleins d’affection, Fred Nevché décide de faire pair avec son ami dans la production de son album. Il opte alors pour un format autre, posant sa voix en musique mais cette fois sur des sonorités synthétisées.

Fred Nevché (à gauche) et French 79 (à droite)

Au fur et à mesure de sa conception, le projet créé des embranchements et implique quatres autres esprits, rassemblés autours du plongeon dans l’abysse sensible de Lou Reed : Blandine Rinkel, écrivaine et chanteuse du groupe Catastrophe, Christophe Fiat, écrivain, performeur et metteur en scène; Capucine et Simon Johannin, romancière et romancier et enfin, Ronan Chéneau, auteur de théâtre contemporain.

Ils retranscrivent alors leur rapport à la subversion de Lou Reed dans un ensemble d’approches littéraires éclectiques, laissant alors leur imagination fertile et arborescente fuser librement. Porteurs de la langue de Lou Reed, les messagers font raisonner les écrits de la rock star et imaginent plonger dans la promesse ultime que Lou Reed aurait pu se faire, celle de devenir poète.


“Au-delà de la notion d’hommage, ce disque nous parle de la liberté et fait ressurgir en nous l’interrogation de notre propre capacité à transgresser par l’art.”

Ils tentent de faire retentir les mots du poète, érigés alors au-dessus du personnage, le fond surpassant enfin la forme. Salut à l’étoile qui a propulsé le rock’n’roll vers son âge adulte, l’album révèle la simplicité sévère et profonde de sa démarche artistique. Le groupe nous expose l’exigence de l’artiste dans son amour pour l’art et l’écriture ou encore dans les questions qu’il a si souvent soulevées. Ses luttes et partis pris politiques vers lesquels il s’est tourné tout au long de sa vie, projetant son être et ses rêves, ses inspirations et ses révoltes dans la responsabilité qu’il accorde à son travail.

Tranchant, explosif et ultra sensible, le complice d’Andy Warhol a longtemps égayé et magnifié les dégénérés en repoussant les limites de l’ordre moral.

Il nous a offert de nouvelles libertés au travers de nouveaux horizons existentiels et artistiques.

Les 6 artistes et auteurs ont élaboré un hommage magnifique à cette énergie de surpassement, au travers de cet ensemble d’approches pointues de la profondeur parfois délétère de Lewis Allan Reed. Aux plumes et tonalités nous portant à un rendu tout bonnement magnifique, merci à cette bande pour cette justesse poétique, si adroite et minutieuse.


Comme dirait le solaire Fred Nevché, ils nous ont simplement livrés une porte avec de grandes clés, à saisir ou non.


Facebook - Site internet - Youtube

Louise Levallois - 17.06.2021

0 commentaire

Posts récents

Voir tout