The Supermen Lovers, l’artiste aux sons électro hypnotisants et style décadent

A l’occasion de la parution de son single sortie le 13 novembre The Supermen Lovers · Pigeon (Official Video) , The Supermen Lovers aka Guillaume Atlan a répondu à notre inteview. L’auteur décalé et créatif du très célèbre tube des années 2000 Starlight nous parle ici de lui, de ses inspirations ainsi que de sa toute dernière création. Derrière des roucoulements électroniques et un clip atypique, l’artiste signe ici un retour rythmé et dynamique.

J'ai commencé très tôt la musique. A 7 ans je suis rentré au conservatoire.

Question un peu générale, d'où vous est venu l'idée du pseudonyme the Supermen Lovers ?

De l'artiste “Johnny Guitar Watson “ et plus particulièrement de son album « Ain’t that a bitch » (1976) où l'on trouve un morceau incroyablement classe et funky : « Superman Lover ». C'est une sorte d' hommage. A l'époque je ne me posais pas de questions, je pensais que ce projet avait vocation à rester confidentiel ...

Et je tiens à souligner l'immense pochette de cet album de J.G.W.

Pouvez vous revenir sur l'origine de votre volonté de vous lancer dans le monde de la musique?

J'ai commencé très tôt la musique. A 7 ans je suis rentré au conservatoire. Puis cela est devenu une évidence. J'ai continué les études (Fac/Deug etc...) en parallèle de mes activités musicales.

J'ai su très jeune que je travaillerais dans la musique bien qu'aucun de mes parents ne faisaient partie de ce milieu. Deux concerts m'ont décidé :Pink Floyd au château de Versailles, j' avais 12 ans et The Chemical Brothers à Paris en 1997 (je crois). Le premier m'a décidé. Le deuxième m'a montré le chemin à prendre.

© Joëlle Van Autreve
Si tu as l'opportunité de faire un clip, lâche toi ! Fais toi plaisir ! Ne viens pas avec une énième copie de « Bienvenue à Puteland » ou « Je kiff danser et glander avec mes potes ».

Vos clips sont bien souvent atypiques, comment qualifieriez-vous votre univers vidéo qui accompagne vos musiques?

Mais je les considère tout à fait normaux. Ce sont les autres qui sont chiants à mourir.

Si tu as l'opportunité de faire un clip, lâche toi ! Fais toi plaisir ! Ne viens pas avec une énième copie de « Bienvenue à Puteland » ou « Je kiff danser et glander avec mes potes ». J'sais pas moi... filme ton hamster, organise un western dans un bac à sable avec des kids... montre ce qui te fait kiffer ou te fais marrer ou pleurer etc. Donc, non mes clips sont normaux.

Et votre monde musical?

Très « Hubble ». A 100%. Tu sais le télescope.


Quelles sont vos inspirations pour la réalisation de vos clips et chansons? Des artistes que vous admirez et qui viennent nourrir vos créations?

Mmhhh... j'ai envie dire Hubble aussi. Inspirations... honnêtement tout peut être inspirant. Parfois y'a même des trucs qui sont chiants ET inspirants.

J'ai adulé... aujourd’hui, je respecte profondément. J'peux te dire des noms mais je ne sais pas si ça va te parler : Bob James, Deodato, Kate Bush (si ça je pense que oui).

Quels messages avaient voulu faire passer avec votre nouveau titre le pigeon? Qu'aimeriez vous provoquer comme sentiment chez vos auditeurs? (car il y a bien souvent derrière vos clips fun et rigolos une certaine morale, un certain sens)

Un message subliminal. En fait si tu passes le disque à l'envers (reverse) c'est mot pour mot l'incantation « homo perversum satanas » qui en réalité asservit tout être vivant à mon unique volonté. Il faut exactement 18 écoutes de pigeon pour devenir mon esclave.

Mais j'suis plutôt cool comme maître es dominatum. J'donne du verre pilé au ptit déj à mes adeptes. Ils adorent. Sinon je cherche une seule émotion chez mon public: la peur.

© Joëlle Van Autreve
Pigeon est un titre pour danser, s'amuser. Comme Starlight. Après le format est très différent et le public de pigeon sera je pense assez différent de celui de Starlight,

La sortie de ce nouveau single au clip délirant et décalé serait-il annonciateur d'un projet d'un nouvel Ep? Album?

Oui tout à fait. Mon 4ème album qui répond au doux nom de « Body Double ». Ça parle de schizophrénie, de lycanthropie, mais surtout de disco, d'électro funk et de french house.

Starlight, l'un de vos plus grand succès qui a fait danser, et fait toujours danser un large public, ou le Pigeon ? Quelles ont été les projets que vous avez préféré mener? Plutôt Super Pigeon ou Super Patate?

Pigeon est un titre pour danser, s'amuser. Comme Starlight. Après le format est très différent et le public de pigeon sera je pense assez différent de celui de Starlight, beaucoup plus large. Supermen est pour moi le projet où j'ai le plus donné.

J'ai aussi un duo électronique avec mon ami Stefan Lebenson et le band s'appelle : Entschuldigung. J'm'éclate pas mal sur ce projet.


Avez vous des projets concernant d'éventuels featuring avec d'autre artistes, afin de venir créer des nouveaux projets décalés et délirants? Ou avec qui vous aimeriez travailler?

Kate Bush


Merci à The Supermen Lovers d'avoir répondu à notre interview.


Facebook I Instagram I Clip Pigeon


Marie Manon Poret I 21.11.20