Un tournant pour Musical écran…

Du 7 au 14 avril dernier, Feather s’est rendu au festival Musical écran pour profiter de projections, d’animations et de soirées hommage… Cette année, la 5ème édition marque un réel tournant dans l’histoire du Festival car le Musical Ecran a accueilli pas moins de 3000 personnes sur la semaine de projections et 3000 personnes sur les soirées dansantes Cour Mably, soit plus de 6000 festivaliers !


© Miguel Ramos

Petit retour en arrière sur cette semaine chargée en images et en notes… Le Festival commence avec un documentaire sur la chanteuse MIA, dont la projection affiche déjà complet à l’Utopia, annonçant la couleur.


Mercredi, c’est une soirée hommage à Alan Vega qui nous attend au CAPC. Dans le cadre d’une des salles du musée, nous découvrons une série de documentaires, véritables captations de vie, réalisée par Marc Hurtado à propos de l’artiste. Après un entracte, nous retrouvons Marc Hurtado dans la peau d’Alan Vega, nous livrant une performance qui a la magie de réincarner l’icône du protopunk/électro.


Hurtado - © Quentin Convert

Le jeudi, nous retrouvons l’Utopia pour un documentaire sur Chilly Gonzales Shut Up and Play the Piano. Un documentaire fort en émotions sur cet artiste hors normes, qui a marqué tant la scène européenne qu'américo-canadienne. On ne cesse de rebondir entre les sensations vives : rires, larmes, joie, surprise, silence... Tout y passe. Lorsqu'on ressort de la salle, c'est d'un pas décidé et assuré que l'on continue notre chemin... (gros coup de cœur).



Feather a aussi eu la chance de retrouver dimanche après-midi, les réalisatrices du projet Face B, directrices du label Miaou Records, pour un documentaire tout en justesse autour de la place des femmes dans la musique.


Pour finir, c’est avec nostalgie de cette semaine déjà terminée, que nous nous sommes rendus à la cérémonie de clôture, le dimanche soir. Le prix du public, parrainé par le Crédit Mutuel, est décerné à Daniel Darc, Pieces of my life réalisé par Marc Dufaud et Thierry Villeneuve.


Daniel Darc - © Quentin Convert

Le jury professionnel composé notamment d’Ariel Wizman, dj et chroniqueur sur Canal + il y a quelques années, a décerné son grand prix. C’est donc le documentaire Where are you Joao Gilberto réalisé par Georges Gachot, qui remporte cette récompense.

En ce dimanche soir, nous avons pu également voir ou revoir le documentaire lauréat 2018, L7 : Pretend We’re dead.


Ariel Wizman - © Quentin Convert

A défaut d’avoir pu nous rendre à la projection du documentaire gagnant, nous espérons revenir pour la 6ème édition, et pouvoir profiter de la diffusion de ce lauréat 2019.


On attend encore plus de rencontres, de musique et de cinéma, à l’image de cette 5ème édition explosive.


Site Internet - Facebook

Eva Pons, Fanny Mielnitchenko | 24.04.2019