top of page

« Vibrer » : OSO revient avec un nouveau single qui ne nous déçoit pas

Il y a quelques semaines on te présentait OSO, une jeune artiste éclectique et bourrée de talent qui avait accroché notre oreille avec son single « Indécent ». Et bien on a déjà des nouvelles puisqu’elle a sorti le 17 mars dernier son nouveau single : « Vibrer », toujours aussi frais et entraînant.

© Laura Hervé

Si tu l’avais raté, OSO est une artiste qui appartient à cette nouvelle scène musicale émergente qui s’affranchit des codes et transperce les genres. On t’avait retracé ses premiers pas affirmés en tant qu’artiste, chanteuse et compositrice et on avait eu un coup de cœur pour son single très intime « Indécent ».


Après une apparition remarquée sur le projet 23 Mégasphère ainsi que sur Ether du compositeur Daigo, c’est avec son nouveau single « Vibrer » qu’elle se fait encore remarquer. Sur une instrumentale aux sonorités two-steps garage, signée Futtry (Zola, J9ueve, Key Largo), elle nous offre un morceau frais, dansant qui raconte encore son envie d’une nouvelle vie, de s’échapper et de laisser derrière elle ce qui la rend malheureuse.

« Prête à prendre son envol », OSO souligne ce qui peut nous retenir de poursuivre nos rêves et accomplir nos talents. Son échappatoire à elle, ce qui lui donne la force, c’est le studio. C’est là qu’elle est prête à tout essayé, c’est ce qui la fait vibrer et on en redemande.

Dans une esthétique hybride, à la croisée des genres entre rap, R&B et pop, OSO navigue avec brio, sublime sa mélancolie avec une énergie douce et puissante. On apprécie sur ce single une direction artistique toujours aussi orginale et brillante qui renforce l’identité de l’artiste : «Vibrer» est mis en image en collaboration avec le collectif de stylistes et designers Minimaxxx qui conçoit l’urgence comme la sexyness de la seconde main. De jeunes artistes émergents, qui valorisent leurs talents les uns les autres et nous offrent des propositions artistiques finies et très quali, tout ce qui nous plaît cher Feather !


En attendant des nouveautés de l’artiste, tu peux la retrouver sur des très belles scènes comme La Boule Noire à Paris le 26 avril. Pas encore de dates prévues à Bordeaux, mais vu le rythme qu’elle suit, on imagine que ça ne saurait tarder !


 

Coline Tauzia | le 6.04.2023

142 vues

Comments


bottom of page