Voile sur Vladimir Cauchemar

La flûte entêtante d’un mystérieux homme masqué a fait danser l’Entrepôt de Bordeaux ce samedi 30 novembre. Feather était sur place et vous fait un retour sur la performance d’un DJ électro hors-norme.

© Milena Delorme

Depuis 2018, difficile de passer à côté de l’étrange personnage au masque de crâne qu’est Vladimir Cauchemar. Un nom aussi mystérieux que l’identité du producteur et DJ membre du label Ed Banger, qui semble pourtant bien connu par les professionnels de l’industrie musicale. En effet, très proche de la scène rap francophone, il a collaboré au titre de producteur sur les albums d’artistes comme Orelsan, Roméo Elvis, Lomepal ou encore Ateyaba.


Sa carrière de producteur bien lancée, il décide de sortir de l’ombre (enfin presque !) en composant ses propres morceaux. C’est d’ailleurs son titre Aulos qui a fait de Vladimir Cauchemar une nouvelle référence en tant que DJ français. Un morceau aussi entraînant que surprenant où la flûte presque psychédélique vient se poser sur des sonorités très éléctro et qui a ensuite été retravaillé sous le nom de Aulos Reloaded en feat avec 6ix9ine. Un feat qui a d’abord beaucoup surpris mais qui n’était que l’annonciation de bien d’autres collaborations surprenantes allant de Vald, Caballero & JeanJass à Clara Luciani pour ne citer qu’eux.

© Manon Cosson

Ce samedi 30 novembre, La Voilerie a invité Vladimir Cauchemar à venir faire danser les bordelais de l’Entrepôt. La 1ère partie était assurée par Stephen Frandi, DA et DJ du club Black Diamond puis peu avant 3h c’est une salle bondée qui a accueilli l’artiste tant attendu. À l’image de l’univers qu’il a façonné, Vladimir Cauchemar reste sur scène un personnage très mystérieux. Malgré son masque et le fait qu’il ne prenne pas la parole (il parle en serbe dans toutes ses interviews filmées), l’artiste arrive à créer un lien en quittant à plusieurs reprises ses platines pour venir à la rencontre de son public.


Pas de doute le set de Vladimir est élaboré pour faire danser toute la nuit. D’ailleurs, aux premières notes de flûtes si reconnaissables c’est une foule surexcitée qui se presse contre la scène et qui se lance dans des pogos survoltés. Travis Scott, Mr Oizo, Gesaffelstein, DJ Snake, Vald, PNL autant d’artistes d’horizons complètements différents qui passent sous les platines de l’homme masqué avec une technicité surprenante.

Pas de répit pour Vladimir Cauchemar qui enchaîne les titres jusqu’au petit matin avant que la foule épuisée aux oreilles rassasiées quitte l’Entrepôt.


On a déjà hâte de la prochaine date prévue par La Voilerie pour voir Lomepal retourner le Hangar FL le 27 décembre !

> Event


Facebook | Youtube

Manon Cosson | 02/12/2019