• Feather

Blooming, l’application qui va vous faire découvrir Bordeaux en un clic !


Vous en avez assez d’aller dans le même bar tous les samedi soir, de fréquenter toujours les mêmes événements ? Vous avez envie de changement, de découvrir un nouveau monde bordelais ? Et tout ça en 30 secondes ?  Blooming est fait pour vous.

Cette application made in Bordeaux vous fait découvrir en un seul clic une floppée de lieux et d’événements selon un concept très simple : « à chaque moment son bon endroit ». Nous avons rencontré Olivier Zongo, fondateur de Blooming, pour en savoir plus sur cette innovation.


Tout d’abord, peux-tu te présenter en développant ton parcours ?

Olivier : Alors… je suis issu d’un cursus ingénieur. J’ai parcouru plusieurs grandes villes, comme Paris où j’ai fait mon expertise. Je me suis rendu compte que lorsqu’on arrive dans une ville, il faut plusieurs mois pour appréhender son écosystème. L’idée

d’une application qui « te sert les événements et établissements qui te correspondent sur un plateau » est venue du constat qu’aujourd’hui, si on veut trouver un évènement ou un lieu sympa, on va sur internet ou plus généralement Facebook. Mais c’est souvent long, fastidieux et la qualité du résultat est assez aléatoire.



Peux-tu (alors) nous parler un peu plus de cette application ? Quel est le concept ?

C’est simple, on veut réduire au maximum le temps de recherche d’une activité. En parallèle, on veut également déployer un réseau de partenaires pour que nos utilisateurs soient récompensés de leur assiduité aux « plaisir de la vie/ville ». Il y aura des bornes situées dans les lieux partenaires où l’utilisateur pourra scanner un QR code pour gagner des points et avoir des réductions.

Ce qu’on constate, c’est que les gens rentrent de plus en plus dans une routine lorsqu’ils sortent. On aimerait changer ça, instaurer un réflexe vers la nouveauté ou au moins leur permettre de connaitre rapidement tous les choix qui s’offrent à eux avant de se décider. À terme, l’application sera très simple. Un bouton central qui donne les 5 activités les plus adaptées à un profil d’utilisateur au moment de la recherche et un bon plan (un partenaire). On peut affiner la recherche en répondant aux questions que l’algorithme donne automatiquement pour affiner ses recommandations.



Penses-tu que cette application sera autant utile pour un nouvel arrivant que pour un bordelais pure souche ?

Oui bien sûr, je pense que dans une métropole, personne ne peut prétendre tout connaitre. Ce qu’on veut c’est ouvrir à la découverte et faciliter l’accès aux informations. Avec notre processus, il ne faudra pas plus de 30 secondes pour obtenir une réponse adaptée. On veut donner de l’instantanéité dans la recherche de loisirs.


Et pour les touristes aussi ?

Oui, ce sont des potentiels utilisateurs, on est en train de se renseigner auprès de la mairie. On aimerait aussi avoir comme partenaires des hôtels de Bordeaux, pour toucher cette clientèle.


En parlant de partenariats, nous sommes très fiers de vous compter parmi l’un des nôtres. Qu’attendez-vous de cette collaboration ?

Tout d’abord, je trouve que l’esprit de Feather correspond bien au notre : nous sommes deux entités qui relaient des informations culturelles. Et puis Feather c’est aussi mettre en mots des rencontres et des évènements, cela peut être une source de contenu et de communication importante pour nous. En ce qui concerne l’évènementiel (ce que nous souhaitons développer aussi), ce qui est cool, c’est qu’on peut allier nos deux réseaux pour être plus forts et plus complets.


On imagine qu’en créant une application de bons plans bordelais, tu dois aussi y avoir tes petites habitudes. Quelles sont tes meilleures adresses (salle de concert, café, bar…) ?

Niveau salle de concert, j’aime beaucoup la programmation du Rocher de Palmer à Cenon. Ensuite, un café qui est particulier à mes yeux est l’Anticafé, j’adore le concept d’avoir créer un espace détente où on retrouve autant de gens qui travaillent que de gens qui jouent aux cartes ou bouquinent. D’ailleurs, ils vont être partenaires bientôt tout comme l’Apothek. Pour les bars, je suis adepte des bars sur les quais (Vintage Café, le Rockwood entre autres) ou du bar à cocktails, le Symbiose dont on a interviewé les fondateurs.


Un de tes endroits préférés à Bordeaux ?

Le jardin public. J’adore les événements que font Bordeaux Open Air là-bas. Ils ont su réunir des personnes de tout âge, dans une ambiance de détente et de convivialité. C’est convivial, le son est bon, la bière coule à flôt, je valide !


Après avoir visité plusieurs grandes métropoles, pourquoi choisir de créer ton application ici, dans la ville de Bordeaux ?

Je pourrais dire des truc bateaux sur la qualité de vie, la taille humaine, la beauté du centre-ville, et la qualité de l’offre événementielle. C’est autant de points qui sont vrais et bien sûr ça joue, mais c’est comme quand tu tombes amoureux d’une personne, il y a un truc en plus sur lequel tu ne peux pas vraiment mettre de mots. Je me sens bien quand je me ballade dans cette ville, il y a quelque chose de particulier dans l’atmosphère qui me donne envie de rester.


Quelle est la soirée idéale pour toi ? (Cela peut être complètement utopique)

La soirée idéale pour moi serait place des Quinconces (qu’on aurait recouverte de gazon pour l’occasion). Il y aurait une grosse scène entre les deux colonnes. Côté monuments aux girondins, plein d’animations en tout genre : une scène avec du stand up, des plus petits concerts, des dj sets…et sur le chemin de la transition, des bars et des food trucks. Et le tout GRATUIT bien sûr !! (Rires)


Pour finir, peux-tu nous parler du concept des Régalades, soirées dont la deuxième session a eu lieu le 15 décembre aux Vivres de l’Art ?

Notre volonté avec les Régalades, c’est en partie de fêter avec notre communauté les avancées dans le développement du projet. On essaye aussi de familiariser un peu les gens avec notre application. En dehors de ça on va essayer d’être un maximum des acteurs de l’offre événementiel et artistique. On va aussi lancer les « régalitades ». Là ce sera des évènements plus petits, où on attendra une cinquantaine de personnes, mais avec une proposition artistique plus forte, plus nouvelle, des vrais concepts.


Borne Blooming d'où vous pourrez scanner le QR code pour plus de réductions

Je remercie chaleureusement Olivier Zongo qui a donné de son temps pour cette interview. J’espère que vous avez autant hâte que moi de cliquer pour la réussite de Blooming ! Annonce aux bordelais : plein de bons plans vous attendent…



Facebook I Site Internet I Instagram

Eva Pons I 17/12/2018