L'ère du Durassic - 1ère édition !

Dernière mise à jour : juil. 8

Installé au pied du Château de Duras du 16 au 18 juillet, le festival Durassic lance sa première édition dédiée aux musiques électroniques, avec une affiche 100% frenchy qui n’a rien à envier aux plus grands.

Dans un lieu chargé d’histoire en plein cœur du Lot et Garonne, mis en valeur par des éclairages et un mapping harmonieux, vous pourrez (re)découvrir sur scène des artistes phares de la scène française.


VENDREDI 16 JUILLET


Pour entamer la première soirée, l’odyssée solaire Palavas viendra régaler les festivaliers de leur musique teintée de funk et de disco. Fondateur du label AZZUR, le duo est hyper actif. Leur premier vinyle distribué par Phonika, Kompakt et Syncrophone affiche désormais sold out. Nul doute que leur amour pour une musique joyeuse et festive saura ravir le public.


Puis, la scène accueillera Anoraak : avec 3 albums à son actif, de nombreux EPs et collaborations avec des artistes tels que l’écossaise Siobhan Wilson, la sulfureuse danoise Lydmor, le chanteur US Slow Shiver, pour n’en nommer que quelques-uns, il s’est imposé au cours des dernières années comme chef de file d’une musique disco synth pop ensoleillée avec plus de 30 millions de streams et des placements sur les séries phares Netflix « You » & « Atypical ».

Pour clore ce premier jour, Bon Entendeur viendra faire danser les festivaliers. Le collectif formé par trois amis mordus de musique, amoureux de la culture française et curieux d’inventer des formats hybrides nourris de leurs passions. Leur originalité est de glisser des voix mythiques, éloquentes, vibrantes, sur du son mixé. Des extraits de dialogues et au fil du temps des interviews menées par leurs soins. 60 minutes de voyage : écouter Lucchini habillé de funk, le timbre de Brassens en fond d’électro ou les propos de Simone Veil sur des airs de hip-hop. Bon Entendeur a cette volonté de parler culture en version originale, ce sens de l’esthétisme, des à-propos et de la scène.


Mais aussi : Eipso vs Djnee, Citizen Kain..



SAMEDI 17 JUILLET


Au deuxième jour, nous retrouverons Arnaud Rebotini, fondateur du label Black Strobe Records. En 2000, il sort son premier album, Organique sous le pseudonyme Zend Avesta. C’est un album ambitieux, avant-gardiste, mixepop, électronique, jazz et contemporain. En 2007, sort le premier album de Black Strobe, Burn Your Own Church où il mixe musique électronique, rock, metal et blues dont notamment la reprise du titre I am a man de Bo Diddley.

Pieds et mains liés à son instrument, tout le corps de Mezerg est réquisitionné. En mêlant l’électronique à l’acoustique, il crée une sorte de musique bio, sans colorants ni conservateurs. Aux confins de la Techno et la World, cet homme orchestre de la nuit puise aussi dans le Jazz et la Trance.


Rock des 70’s, swing des années 30, hiphop, triphop, pop, jazz, soul, classique: N’to a de nombreuses couleurs sur sa palette. C’est pourtant bien à travers la musique électronique que celui-ci s’épanouit, et se trouve musicalement. Il émet un son incomparable, pur, pointilliste, qui fait déjà de lui un des noms incontournables de la scène techno française. Sa rythmique généreuse est travaillée à l’extrême. Il déstructure les sons, trahit nos habitudes, et livre au final un rendu absolument cohérent, allant au-delà de nos attentes.


Mais aussi : l_e_u_g_i_m, Romain Garcia...


DIMANCHE 18 JUILLET


Pour la dernière journée, nous retrouverons notamment Highlight Tribe, qui depuis plus de 20 ans, répand le message de la Natural Trance ou “ techno accooustique ”, à travers un mode de vie proche de la Terre et conscient des technologies actuelles. Avec 8 albums et près de 1000 concerts à leur actif, la Tribe innovent dans un son électro instrumental où fusionnent guitare, basse, batterie, voix, congas, djembé, didgeridoo et autres percussions ou instruments à corde des quatres coins du monde.


Mais aussi Oddwave, La p’tite fumée, Avalon


Informations Pratiques:

Du 16 au 18 juillet

Château de Duras, Place du Château, 47120 Duras

Rdv en ligne sur www.festicket.com ou à l’office du tourisme de Duras


Instagram I Facebook I Site Internet


Flavia Clément I 04.07.21