• Feather

frsk : culture hip-hop à l’honneur

Mis à jour : 23 oct. 2019

L’autre soir, installé dans un canapé, j’ai rencontré Mathis, fondateur du collectif z0ne dont on vous parlait récemment.

Cette fois, il nous a présenté frsk (éternuez pas, ça se prononce « fresque »), un nouveau concept d'événements artistiques, avec une première édition le 2 novembre prochain


Nouveau concept !


Trois collectifs : z0ne, ULV, CLANK ainsi que NMSIS en freelance (@nmsis) ont monté ensemble ont monté ensemble la première édition de frsk. Le concept ? Nous faire découvrir tout le pan d’une culture par le biais d’une multitude de manifestations artistiques, avec la volonté profonde de nous la présenter dans son ensemble.



Première édition


Le 2 Novembre prochain, l’alliance de ces trois collectifs nous concocte après-midi et soirée aux allures et sonorités urbaines pour une première édition hip-hop!

Leur premier invité est de taille, il s’agit de David Delaplace, un photographe spécialisé dans le rap avec 10ans de pellicule derrière lui et qui a publié un premier livre en 2017 : Le visage du rap. C’est un livre qui rassemble des portraits photos de stars du rap et activistes hip-hop, anciens et actuels : « des MC Solaar, Oxmo Puccino, à des Niska, Booba ou encore L’Entourage & Nekfeu» explique Mathis.


Il nous raconte : « Pour la petite anecdote, quand il a voulu commencer son bouquin, il est allé voir Oxmo en lui disant un truc du genre « Oui j’ai ce projet, et il y a déjà un tel et un tel qui ont dit oui... Gros bluff. Et Oxmo accepte. Du coup, il est allé voir tous les autres en disant qu’Oxmo Puccino était avec lui et résultat : ils étaient aussi de la partie.”

→ Retrouvez l’émission France Culture consacrée à son travail




Ce sont donc ses tirages qui vont être exposés, et l’artiste sera présent pour des rencontres/dédicaces sur le samedi après-midi. Au niveau des formats, on est sur des clichés de 30x30cm, 40x60cm, et même trois ou quatre très grands formats qui font 1,5mx2,5m.

Cette expo aura lieu aux Vivres de l’Art mais pour changer, cela ne se passera pas dans l’atelier mais dans la partie « galerie ». Ça se situe sur la partie gauche des Vivres, lieu qui n’a pas souvent été exploité. Le bâtiment en pierre est orné d’une superbe verrière qui offre une très belle lumière et mettra en valeur les clichés du photographe.


Au programme !

Pendant l’exposition, il y aura des DJ sets en mode cosy, avec derrière un bar avec du thé et des pâtisseries pour l’après-midi (mais aussi de la bière pour ceux qui voudraient commencer un peu plus tôt !).

À partir de 18h30, ils fermeront l’exposition qui est à prix libre, et l’accès deviendra payant pour la partie « soirée ». Ils ouvriront un espace extérieur le temps de patienter dehors avant d’entrer à nouveau, et c’est là que les graffeurs commenceront à travailler. Pendant la soirée, ils travailleront sur une grande fresque d’une dizaine de mètres.



Côté musique

Mathis parle du head-liner de la soirée : Ikaz Boi, signé sur le même label que Myth Syzer, on peut d’ailleurs le présenter en disant qu’il est son alter ego musical : des prods beaucoup plus sombres et un univers bien moins eighties. Il a déjà collaboré avec avec 13Block sur toute leur mixtape Triple S, Quavo, avec Hamza ou régulièrement Joke, avec une patte bien reconnaissable. Il a aussi sorti sa propre mixtape, “Brutal”, et nous a surpris en sortant ce mois d’octobre le volume 2, en proposant des tracks en featuring avec Damso, Hamza, ou encore 13 Block.


→ Retrouvez son interview par les Inrocks


Il viendra pour un DJ set et sera suivi par un closing de Shxde, un artiste proche de z0ne. En live, il y aura MLX qui fait lui partie du roster z0ne et qui a déjà démontré ses talents sur scène, Maydo qui vient du groupe Passerelle à Talence, adoubé par Konbini comme rappeur de moins de 10000 vues à suivre, et enfin Joey Larsé qui nous propose une identité artistique toujours plus fournie et plus plaisante.



Parlons un peu de nos hôtes


Pour commencer, la z0ne, collectif monté récemment avec une première en mars 2019 au Void avec Zamdane, a déjà bien fait ses preuves, et son public commence à se reconnaître.

À terme, le projet est bien-sûr axé sur des évènements mais s’étend aussi et surtout dans une optique de développement pour les artistes de z0ne, qu’ils puissent s'entraîner à la scène, au live, et enfin pour que la structure puisse proposer leurs projets aux labels et faire office de tampon entre une industrie pas toujours évidente à approcher pour les artistes en développement.


Pour frsk, ils sont en collaboration avec ULV, une jeune association qui n’est pas forcément orientée rap à la base, et qui, d’après Mathis, était justement nécessaire pour saisir tous les aspects du projet. Ils travaillent sur des objectifs variés, qui reprennent le motto de frsk en proposant la découverte de la culture pop sous toutes ses représentations.

Mathis précise qu’ils travaillent aussi avec Pauline, de son pseudonyme

Némésis et qui a initié le projet en contactant David Delaplace.


Il y aura aussi l’équipe de la CLANK, qui travaille souvent aux Vivres de l’Art en proposant des soirées qui varient entre Rap, Techno et Dub, et permet au final de former une équipe dont les collectifs se complètent les uns les autres.


Ce sera vraiment une soirée « bonne ambiance », avec de belles choses à voir, à écouter, à boire et à partager ! L’équipe a vraiment à cœur de proposer un évènement cool, où venir entre potes.




Le mot de la fin par Mathis

« frsk doit être une soirée bonne ambiance, dans laquelle tout le monde vient dans un bon mood, et repart avec un vrai sourire. Faire découvrir et montrer que le rap c’est pas juste des idiots qui disent des insultes, parce que c’est vraiment la vision qu’ont certaines personnes. On veut vraiment présenter le hip/hop sous la forme d’un art, que ce soit photo, graff, danse, DJ, live... Tout. Je pense que c’est vraiment donner à quelque chose l’importance que ça mérite, et c’est vraiment l’objectif que l’on se donne. »



Infos pratiques :


Evénement & Billetterie

Expo : prix libre

Concerts : 10€


LES VIVRES DE L’ART

4 rue Achard

33300 Bordeaux

Ⓣ Tram B : arrêt Cité du Vin

Ⓑ Bus 76 : arrêt Cité du Vin

Ⓥ Vcub : arrêt Cité du Vin

Luna Salanave | 22.10.2019