Poppie de Paris, une DJ à insérer dans nos playlist en urgence

Poppie de Paris, c'est une DJette en vogue à Paris. Étoile montante depuis 3 ans, nous avons eu la chance de la rencontrer au Stereoparc pour l'édition spéciale Stereoparc Reload 2021. Une édition réduite où elle a su ambiancer de ses musiques funk et dynamiques la foule tout le samedi. Assises dans les jardins de la Corderie Royale, nous avons papoté pour vous en faire son portrait et vous faire découvrir son style inédit.

© Amandine Tournier

Poppie de Paris ramène ses tracks au Stereoparc Reload !


Découverte durant le premier confinement 2020, enfermés dans nos chambres, Poppie de Paris était le rayon de soleil de nos playlists. Engouement total lors de sa venue au Stereoparc, où elle est venue jouer ses set Disco, House et Futur funk. On a quémandé l'interview pour vous la présenter aujourd'hui. Assises dans la cours arrière de la Corderie Royale, on teint son PORTRAIT pour vous la présenter !


Poppie de Paris ça vient de coquelicot en anglais, le côté fleur sauvage, éphémère, belle et discrète. Fan de mode et de luxe suite à ses études, "de Paris" s'en est suivi naturellement, un nom finalement simple à se rappeler via le jeu des doubles initiales utilisé fréquemment pour des noms de stars.


Chouette hasard lorsqu'elle se retrouve résidente parisienne pour agrémenter sa passion du mix. Niveaux opportunités, cette ville accueille le réseau, la culture et les lieux insolites permettant à une jeune artiste de se projeter et se lancer. Difficile d'aller ailleurs lorsque la capitale de la mode vous tend les bras. Mixant depuis 2016, la question légitime est arrivée :


À tes yeux, l'endroit le plus mémorable où tu as mixé c'est lequel à Paris ?

Mémorable ? Oulala j'en ai tellement, chaque date me marque ah ah après je pense que c'est la première fois où j'ai mixé. Dans mon souvenir, c'est quelque chose qui m'a fait dire que je voulais être DJ pour de vrai, c'était Chez Régine. Symboliquement c'est vraiment celle ci qui m'a le plus marquée. J'aime vraiment ce que j'ai pu y ressentir. l'adrénaline, le stress, l'envie, c'est quelque chose de fort et inédit. Puis magique aussi !

© Amandine Tournier

Cette passion pour le mixe, elle vient d'où à la base ?

C'est assez intéressant car avant de mixer sur scène, j'ai toujours été en admiration devant les DJettes. Je me rappelle j'avais 20ans, je ne dirais pas il y a combien de temps c'était ahaha, mais j'adorais déjà énormément la musique et je me disais " Woah mais j'aimerais trop faire ça". Et le truc, c'est que je ne suis pas du tout élitiste, j'écoute vraiment de tout et je me disais que j'aimerai bien savoir tout mixer. Puis un pote m'a montré comment mixer puis je me suis construite toute seule, comme n'importe qui dans ce métier au final, car chaque mix est différent, chaque façon de faire est unique, nous avons tous une façon propre à nous et pour rien au monde j'ai envie de copier telle ou telle personne.


Et tes inspirations du moment quand t'écoutes de tout et que tu es DJette c'est quoi ? Ton style de musique à nous faire découvrir, que tu écoutes en journée ?

Alors en ce moment j'ai une grosse phase City pop / Futur funk. Alors qu'est ce que c'est ?

C'est un style de musique arrivé à la fin des années 70 au Japon. Qui reprend des samples, au départ c'était très synthé... Puis la futur funk a repris ce style un peu rétro wave, dans les années 2000. Enfin dans tout ce délire samples années 80, samples pop, samples 70, avec un style un peu Daft Punk, mélodies, vocalises. J'ai besoin d'avoir des samples qui me rappellent une époque. En mode telenovelas... En fait ma vie c'est Dallas quoi ! Quand il n'y a pas de vocal je m'amuse moins. Je peux ressentir des émotions mais je favorise la voix. Et ce style là je l'ai découvert durant le 1er confinement. Déjà j'écoutais énormément les Purple Disco Machine, Claptone... beaucoup de House, Disco-house, mais ce style là m'a buté littéralement tu vois. Il y a beaucoup d'audace, du filter à fond, même dans les drops ! Moi j'adore, c'est spontané.


Et ton B2B de rêve c'est une personne qui mixe de la Futur funk du coup ?

Alors je ne suis pas trop B2B, j'en ai jamais fait, mais si je devais choisir quelqu'un je choisirais Teki Latex pour 2 raisons ! J'adore sa façon de se foutre du qu'en-dira-t-on dans ses sets, il peut te passer un Cascada everytime we touch, qui parait être un son hyper populaire, et lui il te le remastérise avec un BPM à 150 et ça passe tu vois ! C'est fou. Il peut passer un gros rap français à côté d'un gros son populaire année 80 car telle parole va s'accorder avec celle-ci. Et rien que pour ça je valide à 100% et j'aimerai faire un B2B avec lui un jour.


Le set que tu as composé que tu as le plus préféré ?

Celui pour Rinse Radio comme je te disais, le spécial City pop, c'est grave mégalo mais je l'aime trop ah ah. T'as des petits japanese moments et je suis là "haaa j'adore". C'est un peu exotique. Il y en a un autre où je me suis dite "Ok je vais vraiment imposer ma vibe maintenant". où j'ai réussi à prendre confiance en moi. " FG CLOUD - à la cité de la mode "


" Ok je vais vraiment imposer ma vibe maintenant", où j'ai réussi à prendre confiance en moi.


Je joue très House filtré, c'était juste après le confinement, avant j'étais un peu dans un délire " Faut être stylé faut jouer comme ça" Et en fait, j'en ai eu marre ce n'était pas moi, je voulais faire ce que j'aime. Après on peut redire sur la technique, ça s'améliore tout le temps. Mais la sélection, c'est ce que les gens vont retenir. Et ce set il représente vraiment Poppie de Paris.


Mais du coup, ça introduit bien la prochaine question : Comment tu considères ton évolution ?



Ah ouais j'ai un peu répondu effectivement ah ah. Mais je vais approfondir en rebondissant sur le Stereoparc.

Car faire un festival pour moi c'est un aboutissement, ça ne fait que 3ans que je mixe professionnellement et 4ans que j'ai commencé donc c'est mine de rien, assez symbolique. Finalement mon style et ma personnalité plait. Donc ça prouve que je peux imposer d'avantage ce style (City pop), que les gens ne connaissent pas assez ! Je trouve que j'ai évolué dans le sens où aujourd'hui, on me voit comme une vraie artiste, alors que je ne produis pas encore. ça va arriver, donc c'est Jackpot.




Mais du coup, actuellement quand tu crées tes set, tu crées ça où ?

Haaa bah chez moi, mes mixtapes ? Ah ah chez moi en mode gros robot ! Même, des fois je ne sais pas quel est l'artiste et je suis en mode "ha ouais c'est trop bien, ça aussi hoo mais ça aussi". Je vois les musiques comme des couleurs pour moi, j'arrive à les assembler car ça va bien aller ensemble dans ma tête ah ah. Aujourd'hui, là où je suis contente, c'est que mon set raconte vraiment une histoire. Tu vois à un moment il y a une parole qui dit " I'd like to return to the Classics" et après je repars dans des sons House. Le vrai truc c'est qu'aujourd'hui, j'ai gagné en expérience et j'arrive plus à raconter une histoire dans mes set. J'arrive à faire de beaux crescendos et à prendre en réassurance.


3 sons qui te représentent en ce moment, d'artistes en tout genre, tu choisirais lesquels ?

Lewis OfMan - Attitude : J'adore, il m'a mis une grosse gifle ce son. T'as envie d'arriver sur un ring de boxe et de tout péter en mode trop fraiche ! Puis j'adore l'artiste, un coup il prend le micro, un coup son synthé. Super polyvalent !

Didier Sinclair - Heavenly : Un son qui me rappelle le début de mon adolescence, c'est des sensations où je peux fondre avec un son comme ça, je pense que je me disloque ouais ah ah

DALIDA : Non mais forever mood, italienne, laissez-moi danser c'est trop cool ! C'est un forever mood, t'écoutes ça tu ne peux pas être de mauvaise humeur ! Partage d'amour


Et tes projets 2021 / 2022 du coup ?

Je t'avoue que dans ce métier t'es toujours partagée entre le soit j'arrête, car je ne sais pas si ça va prendre, si ça va le faire... Soit il se passe des trucs assez dingue et donc je rayonne en persévérant. Mes projets c'est produire évidemment. Trouver des gens qui savent bien le faire, et m'en entourer. Je n'ai pas envie de dire " ok c'est moi qui crée" Je veux leur dire ce que j'aime, telle instru, telle mélodie, travailler en collaboration sur un EP et faire quelque chose qui me ressemble. Je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de producteur de city pop malheureusement, c'est international mais en France... Je pense qu'il y a vraiment des trucs à créer en plus dans ce domaine.



Et le petit mot de la fin spécial Poppie de Paris pour Bordeaux !

Bah Bordeaux je n'y suis jamais allée ahaha, faut que je vienne j'ai des amis en plus chez vous. T'as plein de parisiens qui en ont marre de Paris qui partent à Bordeaux, il parait que c'est la plus belle ville de France, c'est à voir ! Je vais venir et je vais m'appeler Poppie de Bordeaux tiens. Une ville un nom aller ! Non mais c'est très arti comme ville j'ai hâte de venir vous voir. <3



Instagram Poppie de Paris | SoundCloud | Facebook

Océane Thomarat | 20/08/2021

© Amandine Tournier