La musique vue par ISSA et BLUEHARBOR, un duo bordelais

Blue, 24 ans et Issa 22 ans forment un duo bordelais aux styles et influences multiples (reggae, musique par ordinateur…) Tous les deux sont des multi-instrumentistes et compositeurs. L’un s’occupe de la partie instrumentale tandis que l’autre s’occupe de la partie vocale. A la tête des sons tels que Give thanks, Climbing on the Bed, Wise et Get Out, ces derniers nous ont livré leur parcours et futurs projets.

© Humanoproject

Bonjour les garçons, quel est votre rapport chacun avec la musique et votre lien ensemble ?

ISSA : Bonjour ! J’ai commencé la musique à 8 ans avec la guitare, j’ai fait pas mal de rock/métal à ce moment-là pour finalement chanter dans la rue sur de la chanson française et du reggae à l’adolescence. Il y a eu plusieurs groupes et projets au fil du temps qui m’ont permis d’aller sur scène et qui se sont aussi accompagnés par l’apprentissage de l’audio au sens technique (mix, record, etc) et c’est à ce moment-là qu’on s’est croisé avec Blue.


BLUE : Salut ! J’ai commencé la musique très jeune par la batterie ce qui m’a amené l’apprentissage de la guitare et plus tard de la basse. J’ai commencé à faire des concerts à l’âge de 10 ans en tant que batteur, ce qui m’a amené à fonder un groupe à l’adolescence et à commencer à composer des morceaux entiers. Mais la contrainte d’être trop nombreux au sein d’un groupe m’a amené à la musique par ordinateur, c’est à partir de ce moment que je me suis plongé dans l’univers de la production, de l’ingénierie du son et que j'ai composé une multitude de projets différents. J’ai donc commencé à collaborer avec différents artistes (producteurs mais chanteurs en particulier). Après quelques années de production et de composition, j’ai commencé à collaborer avec Issa.


Comment vous êtes vous connus ?

On a fait une école de son ensemble, mais on a vite oublié l’école pour se mettre à bosser tous les deux.

© Humanoproject

Pourquoi n’avez-vous pas de nom de scène ?

ISSA : Nous n’avons pas de nom de groupe à proprement parler, nous traçons tous les deux notre chemin mais on souhaite concentrer nos forces sur ce projet, on a donc choisi de garder nos allias respectifs.


BLUE : Nous avons commencé ce projet en février 2020 après avoir travaillé en tant que musiciens, compositeurs mais également ingénieurs du son sur pas mal de projets. L’idée était de faire un medley de styles différents pour obtenir une couleur qui nous correspond.


Quels sont les styles musicaux que vous écoutez ?

ISSA : Ce qu’on écoute le plus en commun, c’est du reggae roots ! Mais nos influences respectives s’étendent de l’indie, à la chanson française, en passant par le hip hop, le rock, la musique afro, et une multitude de niches musicales très particulières.


Pourquoi vouloir faire de la musique ?

BLUE : On a fait de la musique pour le terrain d’expression immense qu’elle crée dans tous ses aspects : lyrical, instrumental et technique et pour l’énergie qu’elle peut apporter à chacun.


Vous avez créé des sons sur votre chaine youtube BlueharborTV. Comment le projet de duo et de création est venu entre vous deux ?

ISSA : Assez naturellement en fait. On est colocataires et Blue travaillant régulièrement ses compos, il y a eu un moment où ça nous a semblé logique d’unir nos forces sur un projet commun.

© Humanoproject

Avez-vous une équipe pour les clips ?

ISSA : On travaille avec Humanoproject qui est aussi notre troisième colocataire. Il est seul à s’occuper de la partie visuelle de notre projet.


Pourquoi créer des textes en anglais et non en français ?

ISSA : C’est une question de feeling. Honnêtement, je suis incapable d’écrire un texte en français comme j’aimerais vraiment qu’il soit écrit, et inversement je suis bien à l’aise dans l’expression en anglais. Et pourtant j’ai pas mal de noms en tête que j’admire dans la chanson française, mais ça ne correspond pas à ce que je veux donner.


Pouvez-vous nous parler de la collaboration avec Yudimah qui est sorti vendredi 5 juin ?

BLUE : C’est un artiste avec qui je travaille étroitement. On a tous les trois une vision de la musique qui cherche à faire passer une énergie positive et on a voulu mélanger tout ça dans Better Days ! Issa a posé le premier couplet sur la prod et naturellement pensé à Yudimah pour le 2nd.


Comment vous trouvez l’inspiration pour écrire et composer ? Combien de temps vous mettez à créer un son ?

ISSA : C’est très spontané. C’est souvent Blue qui commence en composant, j’arrive ensuite et apporte une autre vision. On capte une vibe comme base et la suite se fait très vite, souvent en quelques jours.


Pour terminer, quels sont vos projets futurs ?

ISSA : Fin 2020, un album verra le jour mais pour l’instant nous sortons singles après singles sous la forme de vidéos sur la chaîne BlueharborTV.


BLUE : On prévoit de défendre ce projet sur scène dès 2021.


Merci les garçons pour votre implication et motivation à l'interview !


Instagram (BLUE) - Instagram (ISSA) - Youtube

Manon Vincent I 06.06.2020