Les Prix de l’ICART : les artistes sélectionné.e.s présenteront leurs œuvres au Rocher de Palmer

Le 6 mars 2022, le Rocher de Palmer, pôle emblématique de la vie artistique bordelaise, accueillera la troisième édition des Prix de l’ICART, un événement artistique et culturel organisé par les étudiants en 5ème année de l’école du management de la culture et du marché de l’art.

Les Prix de l’ICART

Événement artistique pluridisciplinaire, éthique, éco-responsable et inclusif, les Prix de l’ICART Bordeaux sont consacrés à la jeune création contemporaine et ont pour objectifs de découvrir, promouvoir et soutenir les jeunes talents artistiques de la région Nouvelle-Aquitaine. Leur ambition est de mettre en avant la diversité culturelle et de valoriser un panorama artistique émergent. Financés par l’ICART et des partenaires, les récompenses comme un enregistrement en studio ou des accréditations pour le Festival de Cannes seront offertes aux gagnant.e.s pour encourager les artistes à cultiver leur talent et à nourrir leurs ambitions. Outre les récompenses, cet événement est avant tout un tremplin pour les artistes qui se verront offrir une importante visibilité et l’opportunité de présenter leur travail à un public de passionné.e.s et de professionnel.le.s.


Les artistes ont été sélectionné.e.s par les différents pôles artistiques de l’école après un appel à candidature lancé pour des artistes non-professionnel.le.s, de la région Nouvelle-Aquitaine. Les candidatures sont maintenant clôturées et les artistes sélectionné.e.s seront mis.e.s en compétition et départagé.e.s par un jury professionnel.

Le jury

Pour chaque discipline, des jurys professionnel.le.s ont été choisi.e.s. Pour les arts visuels, le jury sera composé d’Arthur B : créateur de la série-documentaire « Démasqués », fondateur de la galerie en ligne « Démasquée » et directeur artistique de Wall Burners, première plateforme permettant d’acquérir des NFTs d’oeuvres réelles d’art urbain et contemporain. À ses côtés, Sophie Bramly, journaliste, productrice et directrice marketing dans l’industrie musicale, participera à choisir les meilleurs talents. Elle est notamment connue pour avoir été photographe et participé à la diffusion de la culture hip-hop en France dans les années 1980 avec MTV.

Enfin, Stéphane Carricondo, artiste dont le travail est l'œuvre d’un ressenti introspectif, membre fondateur du collectif d’artistes 9ème Concept, sera le dernier membre du jury de cette catégorie.


Pour la catégorie cinéma, le banc des jurés sera composé de Jérémy Trellu, réalisateur émérite qui se consacre aujourd’hui à l’écriture de son nouveau court-métrage « Bête-noire », Romain Claris, réalisateur de court-métrages depuis 2000 et largement récompensé par de nombreux festivals de films internationaux et Alix de Luze, qui pendant quatre ans a rejoint l’exploitation indépendante parisienne à la direction des cinémas Chaplin, entrepreneuse culturelle, programmatrice indépendante, aujourd’hui consultante dans des écoles.

L’événement

Entre 16h et 21h au Rocher de Palmer, le 6 mars, l’exposition Arts visuels se tiendra toute la journée dans le hall. Trois courts-métrages seront projetés dans une salle, suivis d’une représentation de trois musicien.ne.s. Ensuite, après délibération du jury, la remise des prix récompensera les lauréat.e.s.

Une surprise est prévue pour célébrer la fin de la journée, alors on vous invite à rester jusqu’au bout… mais on ne vous en dit pas plus !


Les artistes

AKM, autrice-compositrice-interprète, a sorti son premier EP « Des illusions » en 2020. Projet sensible aux textes intimes et aux sonorités pop et folk, elle est accompagnée sur scène de son musicien Haritza Diollet.


Ayla Millesen, bordelaise passée par la Turquie en 2015, ses morceaux sont teintés de sonorités turques, d’inspirations de la chanson française et du pop rock psychédélique. Son single, « Istanbul », sorti en 2020, est une déclaration d’amour à sa ville de cœur.


Fill in the Blank, groupe originaire d’Angoulême, propose un subtil mélange franco-anglais où les sonorités oscillent entre mélodies mélancoliques et sons explosifs, non sans rappeler l’indie-rock et le pop-rock des années 90-2000.


Les artistes qui disputeront le prix de Cinéma seront révélés par le jury professionnel le jour des Prix de l’ICART. Huit groupes étudiants de l’ECV Bordeaux et de Bordeaux Montaigne ont été pré-sélectionné.e.s sur un court-métrage qu’iels ont présenté.


Vincent Sereks fait de la peinture murale depuis ses 14 ans. Après des études d’art et plusieurs années en tant que tatoueur, il occupe un atelier chez 1000m2 à Bègles dans le but de se professionnaliser. Sa pratique picturale est colorée, enfantine et psychédélique et interroge notre rapport à la réalité, au sacré et à la nature.


Skou, à travers diverses formes d’expressions artistiques : graffiti, street art ou encore production musicale, illustre sa vision de la vie et du monde dans ses œuvres et invite chacun.e. à l’interprétation. Il est largement influencé par l’art de rue grec et la ville d’Athènes.


Slimène Lafont baigne dans la culture urbaine depuis son plus jeune âge. Au lycée, il pose ses premières lettres sous le nom de SLIME. Après plusieurs signatures dans plusieurs villes, c’est en 2019 qu’il allie le tag et son amour pour la lettre grâce au calligraffiti. Membre fondateur du collectif L’Amuserie, SLIME devenu MESLI est aussi président de l’association Collectif Urb’Annale à Bourges.


Comment venir ?

L’événement est ouvert à toutes et tous, au tarif de 5 euros (tarif plein) ou 3 euros tarif réduit. Ce ticket donne accès à tout le Rocher. Il y a aussi la possibilité de soutenir le projet en participant au financement du projet grâce à deux crowdfunding. Prends tes billets juste ici


On a hâte de découvrir tout ça et de vous y voir !


Infos Pratiques

Rocher de Palmer 1 Rue Aristide Briand 33152 Cenon

Tram A - Arrêt Palmer


Facebook - Instagram - Event - Site Internet

 

Coline Tauzia | le 18.02.2022