Musical écran : de la musique pour les yeux en période de récession filmique.

Mis à jour : août 25


Quelle belle occasion pour deux milieux artistiques particulièrement touchés, la musique et le cinéma, de se réunir au sein d’un festival unique en France ? Le Festival Musical Écran est de retour pour notre plus grande satisfaction et on vous en parle de suite !



Fort de ses cinq dernières éditions, Bordeaux Rock relance sons et images avec la sixième itération festival international de documentaires musicaux de Bordeaux : Musical écran. Pendant huit jours, du 6 au 13 septembre, Bordeaux accueille en plusieurs de ses lieux – Utopia Saint-Siméon, café Mancuso, MECA Nouvelle-Aquitaine et bibliothèque Mériadeck – films, évidemment, mais également soirées musicales, rencontres ou encore espace de réalité virtuelle.

Mais dans tout ça le programme ?


Des films en compétition récompensés par deux prix distincts. L’un décerné par un jury de professionnel, l’autre par le public qui est invité à voter pour son œuvre favorite à la sortie des différentes séances des long-métrages en compétition.

Vont concourir Swans ; Where Does a Body Ends, sur le mythique groupe expérimental New Yorkais ; Kinshasa Beta Mbonda, conjuguant société et musique traditionnelle dans la capitale congolaise ; The Rise of the Synths, retraçant l’histoire relativement récente du mouvement Synthwave ; Miossec, Tendre Granit, qui nous permet de retrouver le célèbre chanteur breton ; It's Yours : A Story oh Hip Hop and Internet, s’intéressant aux artistes Hip Hop des années 2010 ayant percés via internet ; Solo, à propos du pianiste argentin Martin Perino, atteint d’une maladie mentale et We Intend To Cause Havoc, film retraçant la résurrection de WITCH, mythique groupe de rock psychédélique africain des années 70.


Festival Musical écran 2019 © Miguel Ramos

Quant à la programmation hors compétition, très fournie au regard de ses 18 belles propositions, s’autorise une grande multiplicité dans ces choix de documentaires.

Feather se permet une petite sélection en vous proposant de squatter une salle obscure pour (re)découvrir des artistes comme le magnifique Leonard Cohen (Marianne et Léonard : Words of Love), l’iconoclaste Piazzola (Piazzola, Les Années du Requin), les essentiels Billie Holliday (Billie), Brian Jones (La Vie de Brian Jones) et autre Brian Ferry (Bryan Ferry, Don"t Stop The Music) ou encore l’indispensable – criminel de passer à côté de lui en 2020... – saxophoniste nigerian Fela Kuti (My Friend Fela).


N’oublions pas de mentionner les séances d’ouverture et de clôture, la première prenant place dimanche 6 au cinéma Utopia avec un documentaire sur la rockeuse britannique indépendante PJ Harvey (Pj Harvey : A Dog Called Money) tandis que la seconde séance aura lieu le 13 septembre dans la même enceinte avec un long-métrage sur l’insaisissable Sébastien Tellier (Sebastien Tellier : Many Lives).

Film I Want my MTV © Lobster studios

Retrouvez les détails et horaires de la programmation sur le site de Musical écran ainsi que la page de l’événement ! (liens ci-dessous)

Facebook - Evénement - Billetterie Site internet


Clément Beuchillot I 24.08.2020