top of page

Rencontre avec Zaoui

Ex-membre du groupe Thérapie Taxi, Raphaël aka Zaoui a décidé de lancer sa carrière solo afin de continuer à nous faire profiter de sa pop irrévérencieuse et dansante. Il est revenu cet été en solo deux ans après la rupture du groupe, dans le cadre d’une deuxième tournée, et cela pour notre plus grand plaisir. Nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec lui de ses projets, passés et futurs, afin de cerner un peu mieux cet artiste solaire aux textes intimes, efficaces et pétillants.

© Felipe Barbosa

Quelle est selon toi la différence fondamentale entre ta musique au sein de Thérapie Taxi et les sons que tu réalises solo?

Tout d’abord il n’y a plus de chanteuse et quand tu es dans un projet solo tu n'as pas forcément de concessions à faire. Musicalement il y a toujours la même touch, le projet n’est pas si éloigné. Je dirai donc que ce qui marque principalement la différence, c’est l’absence de voix féminine et qu’il n’y a pas d’espace pour des consensus. Il y a quand même pas mal de similitudes parce que j’ai quand même travaillé avec d’autres membres de Therapie Taxi et notamment pas mal de chansons que j’avais écrites quand je jouais avec le groupe, donc ça reste fondamentalement similaire.


Et des featuring avec d’autres artistes?

Déjà je vais avoir deux featurings dans mon album que je trouve très bien. Pour le reste je dirai que l'obsession du featuring vient avec la chanson : sans chanson spécifique j’ai du mal à me projeter. Après on me propose un petit feat avec Orelsan je dis pas non, j’aime beaucoup le personnage et sa carrière.


Comment définirais tu la vibe de ta musique actuellement?

Je viens de finir mon premier album, c’est difficile d’avoir du recul dessus, même en général si tu me demande de résumer thérapie taxi j’aurai du mal car je manque de recul. En tout cas j’avais envie d’appuyer sur le côté rock qu’on ressent beaucoup en live. On peut également dire qu’il y a une partie beaucoup plus intime dans mon travail, c’est un projet solo donc c’est un peu moins “la teuf” qu’avant et plus personnel.

Peux-tu nous raconter l’histoire de ton dernier morceau Toute la France ? La manière dont tu l’as écrit, ton inspiration, etc…

Quand je l’ai écrit j’avais déjà une instru un peu groovy et un peu dansante. J’ai trouvé ça sympa ensuite de faire une espèce de métaphore filée entre la France et mon ex-copine. Comme si je m'adressais à mon ex-copine en lui disant que j’étais encore un mec sympa pour qu’elle veuille bien encore de moi.


Quel est le morceau que tu estimes être le plus personnel?

La boucle est le dernier morceau du deuxième album de Thérapie Taxi car il parle de la mort de ma mère, c’est pas un morceau qui a été spécialement mis en avant ni même que j’ai déjà joué en live car il est plus profond et surtout beaucoup plus intime.


Et celui que tu préfères jouer en tournée?

Laisse aller ton corps et Destin ils sont assez rock ils donnent une bonne énergie je les trouve assez cool.


Si tu pouvais donner un conseil, une pensée bienveillante à ton public que lui dirais tu?

Je dirais à chaque membre de mon public de chercher à être un maximum soi-même parce que ça rend vraiment heureux.

© Felipe Barbosa

Qu’est ce que tu ressens actuellement à l’égard de ta deuxième tournée?

C’est la phase des festivals et ça me rend très heureux ! Je suis très heureux sur scène en général. Mais là le fait que ça soit l’été, qu’on soit amené à rencontrer et voir plein d’autres artistes, ça me met en joie ! Je suis plein d’enthousiasme à l’idée de faire une tournée de festivals: c’est très vivant et j’adore ça.


Une anecdote à nous raconter pour la fin de cette interview ?

Juste avant de jouer mon premier concert en solo, y a un fan qui s’appelle Martial qui est arrivé très tôt, il était vraiment très fan et me suivait depuis l’époque de Thérapie Taxi. Il était arrivé en premier et attendait tout seul. Je lui ai proposé de venir voir les balances en attendant le début du concert. A un moment je joue un morceau et je n’étais pas hyper sûre de ce morceau là, il ne me convenait pas entièrement et je lui ai demandé d’être honnête et de me dire ce qu’il pensait de ce son. Après lui avoir interprété ma musique, il avait beau être très fan, il a eu l'honnêteté de me dire que le morceau ne me ressemblait pas. Je l’ai écouté et j’ai bien fait, je n’ai plus jamais joué cette chanson et je n’en ai aucun regret.


Merci encore à Zaoui d'avoir accepté d'échanger avec nous !


 

Marie-Manon Poret I 10.08.2023

167 vues
bottom of page